Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2009
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2009, Vœu déposé par M. Yves CONTASSOT et les éluEs du groupe "Les Verts" relatif à la dénomination d'un lieu en hommage à René Dumont.

Débat/ Conseil municipal/ Juillet 2009


 

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Nous passons à l'examen du v?u référencé n° 39 dans le fascicule, déposé par M. Yves CONTASSOT et les éluEs du groupe "Les Verts", relatif à la dénomination d'un lieu en hommage à René Dumont.

La parole est à M. Yves CONTASSOT.

M. Yves CONTASSOT. - Très rapidement, vous savez que René Dumont a joué un rôle très important dans la prise de conscience des problèmes environnementaux et écologiques en France et dans le monde.

Nous honorons sa mémoire une fois de plus. Il s?agit de faire en sorte que la coulée verte, à proximité de laquelle il a vécu pendant de très longues années, puisse porter son nom.

J'ai noté avec intérêt que Anne HIDALGO a elle-même dit qu'elle était de la génération René Dumont, donc je me félicite qu'effectivement on puisse parler de génération René Dumont,car cela montre à quel point il a marqué la pensée. Je trouve cela très bien.

Simplement, j'ai conscience qu'il y a un certain nombre de formalités à respecter, donc je souhaite sous réserve évidemment de l?avis de la mairie du 12e arrondissement et de la commission, que l'on adopte une orientation positive dans ce sens.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Merci de cet éclairage.

La parole est à Mme Anne HIDALGO.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe. - Merci, Monsieur le Maire.

Je crois que René Dumont a inspiré beaucoup de générations, et des générations qui étaient jeunes à l'époque, puisqu'il était quand même déjà assez âgé quand en 1974 il s'est présenté à l'élection présidentielle. Mais il est vrai que son discours et ce qu'il portait a, je crois, marqué beaucoup de générations et ouvert à la cause écologique beaucoup de jeunes et beaucoup de militants.

Ce que vous nous proposez aujourd'hui pose un problème : d'abord parce que le jardin d'agronomie tropicale, qui est au c?ur du bois de Vincennes porte d?ores et déjà le nom de René Dumont. Il y a donc déjà une dénomination René Dumont.

Par ailleurs, il faut, pour respecter notre procédure, que nous passions par la Commission d'attribution des noms de rues. Elle doit être saisie sur la localisation et il est toujours difficile de localiser a priori, d'indiquer un lieu comme étant celui auquel on souhaiterait que le nom de la personnalité soit donnée, et donc c?est difficile aujourd'hui de donner un avis favorable à votre v?u.

En revanche, compte tenu de la personnalité considérable de René Dumont, je m'engage à ce que nous saisissions la Commission d'attribution des noms, et bien sûr à ce que nous demandions l'avis de la mairie et de la maire du 12e pour voir si un autre lieu ne pourrait pas se voir attribuer cette dénomination.

En tout cas, je m'engage à soumettre cette proposition à la Commission, mais je vous demanderai de retirer votre v?u aujourd'hui parce qu?il est beaucoup trop précis quant à la localisation. Un avis favorable serait un peu léger dans la mesure où tout ce travail de commission n'a pas été fait préalablement, et nous devons rechercher ensemble un lieu en respectant la procédure.

Vous le savez aussi, René Dumont, était un homme et pas une femme.

(Applaudissements sur les bancs des groupes socialiste, radical de gauche et apparentés, communiste et élus du Parti de gauche, du Mouvement républicain et citoyen et "Les Verts").

Je continue et vous applaudirez peut-être puisque nous essayons de faire en sorte qu'il y ait beaucoup plus de noms de femmes dans les rues et dans les lieux parisiens. Donc la commission tient aussi compte de cela et c?est pourquoi je ne voudrais pas passer outre la saisine de la commission et je vous demanderai de bien vouloir retirer ce v?u, compte tenu de l'engagement que je prends de lui transmettre ce dossier.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Merci.

La parole est à M. CONTASSOT.

M. Yves CONTASSOT. - J'entends bien, mais en même temps je suis un peu surpris de la réponse, je ne vous le cache pas.

D?abord, parce qu?on a eu ce débat sur plusieurs squares, qui ont été débaptisés au cours du précédent mandat : Roger Vincent, Kriegel-Valrimont, que des hommes. Quand j'avais objecté cela, on m'a dit : circulez, il n'y a rien à voir !

Je n'aimerais pas que quand il s'agit d'un homme écolo, on nous dise : "non, car c?est un homme" et que quand il s?agit d?autres hommes, selon leur histoire, leur appartenance et je ne veux pas en dire plus, cela soit possible. J'aimerais donc que ce ne soit pas le seul critère.

Deuxième élément, j'ai dit que je souhaitais que ce soit sous réserve que la mairie du 12e donne son avis, et que la commission soit saisie. On peut saisir une commission en lui disant : trouvez un lieu, ou on peut dire à une commission : réfléchissez pour voir si cet endroit est possible. Et c'est le sens du v?u que de dire : regardez si la coulée verte, c?est possible.

Si la commission nous dit que ce n'est pas possible, on est prêt à examiner un autre lieu. Mais ne disons pas a priori que ce ne sera pas là et qu'il faut trouver un lieu. Car nous le savons, dans ce genre de cas, on ne trouve pas de lieu. On peut reprendre tous les votes que l'on a faits depuis fort longtemps pour souhaiter des dénominations, s'il n'y a pas un lieu qui est proposé, cela ne débouche quasiment jamais.

Je souhaite que vous revoyiez l?avis défavorable en rappelant ces réserves, c'est-à-dire que l?on saisisse la commission en lui demandant de voir si c'est possible, et dans ce sens-là, si la commission nous dit que ce n'est pas possible, à ce moment-là que l'on réexamine le problème.

(Applaudissements sur les bancs des groupes "Les Verts", socialiste, radical de gauche et apparentés, communiste et élus du Parti de gauche et du Mouvement républicain et citoyen).

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Merci.

La parole est à Mme Anne HIDALGO.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe. - Je suis d'accord avec la formulation qui vient d'être reproposée par Yves CONTASSOT. Je voudrais préciser et je rappelle systématiquement sur les noms de rue, le principe et l'objectif que nous avons de rééquilibrer et qu'il y ait plus de noms de femmes dans les rues de Paris, parce qu'elles sont à peine 2,5 % alors qu'elles ont fait l'histoire de Paris au moins à 50 % avec les hommes. La personnalité de René Dumont, même s'il y a déjà un site de ce nom dans le jardin d'agronomie tropicale, mérite, parce qu'il y a des personnalités qui ont plusieurs lieux dans Paris, qu'effectivement son nom puisse être étudié pour une localisation supplémentaire.

Sous réserve de l'avis de la maire du 12e et de la Commission, j'émets un avis favorable, compte tenu de l'échange que nous venons d'avoir.

M. Yves CONTASSOT. - Merci.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Merci à tous.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe "Les Verts", amendée par l'Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée à l?unanimité. (2009, V. 226).