Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

57 - QOC 2003-731 Question de M. Jean-François LEGARET et de Mme Florence BERTHOUT à M. le Maire de Paris concernant des réductions de crédits et des suppressions de services dans le projet d'état spécial d'arrondissements pour 2004

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 2003


Libellé de la question :
"Le projet d'état spécial pour 2004, adressé à tous les maires d'arrondissement, comporte des réductions de crédits ou des suppressions de services qui n'ont fait l'objet d'aucune annonce ni concertation préalable alors qu'elles sont lourdes de conséquences.
Ainsi, certaines lignes budgétaires touchant les écoles maternelles ou les écoles élémentaires, ont été considérablement réduites.
Elles sont pourtant primordiales puisqu'elles touchent au cadre de vie des enfants et à leur bien-être.
A titre d'exemple l'enveloppe concernant le nettoyage des vitres des écoles maternelles passe de 2.395 euros en 2003 (nature 6283 de la fonction 211) à 1.195 euros, et par conséquent, l'intervention de la société de nettoyage se trouve réduite de moitié par la suppression d'un passage bi-annuel au profit d'une tournée annuelle unique.
De même, la distribution de lait est supprimée en raison de l'abandon de la nature 60623 de la fonction 211 (alimentation).
Cette distribution de lait était, certes, suspendue depuis plusieurs mois, à la suite des difficultés liées à la reconduction de l'appel d'offres conduit par la Ville de Paris. Cependant, il ne peut être question de renoncer à ce service prépondérant pour l'équilibre alimentaire des enfants et largement apprécié des Parisiens depuis des générations.
Aussi, M. Jean-François LEGARET et Mme Florence BERTHOUT demandent à M. le Maire de Paris de faire connaître au Conseil de Paris ses intentions en la matière, s'il confirme l'abandon de la distribution de lait, indépendamment du débat lié au caractère biologique ou non de ce produit, s'il maintient un passage annuel pour le nettoyage des vitres des équipements transférés et quelles sont les autres mesures du même ordre qu'il compte proposer au budget 2004."
Réponse non parvenue.