Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

17 - Voeu déposé par M. GOUJON, au nom du groupe U.M.P., relatif au décès de M. Roger Cahen, doyen des Poilus

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 2003


Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Nous passons à l'examen du v?u n° 4 du fascicule, déposé par les membres du groupe U.M.P. Ce v?u ne se rattache pas non plus à un projet de délibération. Il s'agit du décès de M. Roger Cahen, doyen des Poilus.
Je donne la parole à M. GOUJON.
M. Philippe GOUJON. - Merci, Madame le Maire.
Le 15e arrondissement, avec la disparition, dans sa 107e année, en juillet dernier, de Roger Cahen, vient de perdre une de ses personnalités les plus attachantes. Il était le doyen des Poilus.
Roger Cahen, homme d'esprit, de culture et d'humour, était un personnage exceptionnel.
Issu d'une famille qui, depuis 1794, a établi une longue lignée de combattants, il fut lui-même, en tant que Poilu, blessé au Chemin des Dames, en 1917. Il a reçu la Croix de Guerre 14-18 et a été élevé à titre militaire au rang de Chevalier de la Légion d'honneur.
Réengagé volontaire en 39-45, il reçoit à nouveau la Croix de Guerre et sera, grâce à son engagement, élevé cette fois au rang d'Officier de la Légion d'honneur à titre militaire.
Héros de la patrie, Roger Cahen avait reçu la médaille de la Ville de Paris en son échelon vermeil en sa qualité, en quelque sorte, de citoyen d'honneur du 15e arrondissement dans lequel il vécut pendant cent cinq ans, de 1898 à 2003, franchissant les XIXe, XXe et XXIe siècles.
Le Conseil d'arrondissement a adopté ce v?u, lors de sa séance du 15 septembre 2003, et nous souhaitons qu'une rue ou une place de cet arrondissement puisse porter le nom de Roger Cahen.
Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - La parole est à M. CAFFET.
M. Jean-Pierre CAFFET, adjoint. - Il n'y a aucune objection, à mon sens, à ce que le Conseil de Paris adopte ce voeu.
Il restera bien sûr à trouver un lieu et à saisir la Commission de la dénomination des voies.
Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Je mets aux voix, à main levée, ce v?u.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le v?u est adopté. (2003, V. 163).