Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

136 - QOC 2003-2006 Question du Conseil du 11e arrondissement à M. le Maire de Paris relative aux moyens financiers et humains alloués aux Conseils locaux de la jeunesse

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 2003


Libellé de la question :
"La Ville de Paris prévoit-elle l'attribution par arrondissement d'un budget de fonctionnement des Conseils de la jeunesse inscrit à l'état spécial ?
Quel dispositif la Ville de Paris peut-elle mettre en ?uvre pour faciliter l'obtention d'un local destiné au Conseil de la jeunesse du 11e arrondissement ?
Que prévoit-elle pour pérenniser les postes d'animateurs des Conseils de la jeunesse, sans lesquels cette instance ne peut perdurer ?"
Réponse (Mme Clémentine AUTAIN, adjointe) :
"En réponse à votre question, je tiens à porter à votre connaissance les éléments suivants.
Le budget 2004 prévoit la répartition sur le budget de la Mission Citoyenneté, à la Direction de la Jeunesse et des Sports, d'une enveloppe de 200.000 euros, en fonction de critères sociaux et du nombre de jeunes âgés de 13 à 25 ans sur les arrondissements. Ainsi la plus petite dotation sera de 2.986 euros (1er arrondissement) et la plus importante sera de 20.018 euros (19e arrondissement). Comme les années précédentes, les coordinateurs des conseils seront chargés de faire remonter à la D.J.S. les demandes de budget en fonction des projets des jeunes.
Afin de permettre aux Conseils de la jeunesse des arrondissements de développer leur activité, de se réunir facilement et d'identifier sur les arrondissements leur présence, le Conseil de Paris a voté sur le budget 2003 une enveloppe de 150.000 euros destinée à la location de locaux. Les 3e, 4e, 13e et bientôt 14e arrondissements, disposent maintenant d'un local. La Mission Citoyenneté de la Direction de la Jeunesse et des Sports s'est en 2003 étoffée avec l'arrivée d'un agent supplémentaire, chargé entre autre de la location des locaux. Cette arrivée a permis notamment la concrétisation des projets des arrondissements précités.
La pérennisation des missions des coordinateurs des Conseils de la jeunesse est toujours d'actualité. Nous sommes conscients que les Conseils de la jeunesse ne peuvent exister dans la durée sur les arrondissements, que si des adultes les encadrent, ainsi qu'en témoigne le travail accompli jusqu'à présent par les coordinateurs des conseils, souvent en binôme avec l'élu-e chargé de la jeunesse. Des dispositions seront prises au BP afin de pérenniser les missions."
M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - La séance est suspendue. Elle reprend demain à 9 heures.