Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 2009
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2009, Vœu déposé par le groupe U.M.P.P.A. relatif à l'église Saint-Paul-Saint-Louis. Vœu déposé par l'Exécutif.

Débat/ Conseil municipal/ Février 2009


 

M. Bernard GAUDILLÈRE, adjoint, président. - Nous abordons maintenant le v?u n° 48 du groupe U.M.P.P.A. et le v?u n° 48 bis de l'Exécutif qui ont trait tout deux à l'église Saint-Paul-Saint-Louis.

La parole est à M. Vincent ROGER.

M. Vincent ROGER. - Monsieur le Maire, ce voeu concerne la rénovation de la façade de l'église Saint-Paul, rue Saint-Antoine. Ce v?u aurait d'ailleurs pu être déposé par l'ensemble des Conseillers de Paris du 4e arrondissement, tant la nécessité de procéder à des travaux d'entretien de l'église Saint-Paul fait l'unanimité au sein de notre Conseil.

J'ai d'ailleurs proposé à Mme BERTINOTTI et à M. GIRARD de déposer un v?u commun puisque nous sommes d'accord tous les trois sur ce sujet. Après en avoir accepté le principe en Conseil d'arrondissement, ils n'ont pas souhaité donner suite à cette proposition, je le regrette.

Rappel des faits :

Le ravalement et les travaux d'entretien de l'église Saint-Paul Saint-Louis, rue Saint-Antoine auraient dû être effectué depuis de nombreuses années.

Suite à la chute de pierre, le 5 février 2008, la Préfecture de police a procédé à un signalement de péril. Durant sa campagne électorale, le Maire de Paris s'est lui-même rendu sur les lieux et s'était engagé à l'époque à faire les travaux au plus vite.

Au lendemain des Municipales, nous ne pouvions que nous féliciter que d'une part, à l'unanimité, le Conseil du 4e arrondissement vote le 10 juin dernier le principe de ravalement de la façade et les modalités de passation du marché de maîtrise d'?uvre. D'autre part, que le Conseil de Paris lors de sa séance des 16 et 17 juin autorise également à l'unanimité le Maire de Paris à signer ce marché.

Fort de ce constat, la surprise fut grande d'apprendre lors du compte rendu de mandat du Maire de Paris dans le 4e arrondissement, le 18 décembre dernier, que les crédits seraient gelés et que les travaux étaient reportés.

Monsieur le Maire, une telle décision n'est ni respectueuse de vos engagements électoraux ni du Conseil d'arrondissement ni de notre Assemblée. En conséquence, je vous demande au nom de mon groupe de bien vouloir revoir votre position et de vous engager à faire effectuer les travaux nécessaires au cours de l'année 2009.

(Applaudissements sur les bancs des groupes U.M.P.P.A. et Centre et Indépendants).

M. Bernard GAUDILLÈRE, adjoint, président. - Merci, Monsieur ROGER.

Pour vous répondre, la parole est à Mme Colombe BROSSEL.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe. - Merci.

Merci, Monsieur ROGER. Alors trois petites choses avant de vous répondre sur le v?u auquel vous avez vu qu'une proposition de v?u bis vous était faite.

D'abord, et je voudrais bien évidemment rassurer l'Assemblée sur ce sujet, tous les travaux de sécurisation ont été effectués pour qu'il ne puisse plus y avoir aujourd'hui de chutes de pierre mettant en danger qui que ce soit entrant à l'intérieur de l'église ou circulant à ses abords. C'est la première chose. Je ne voudrais pas que nous puissions imaginer dans cette Assemblée que ceci n'a pas été fait et qu'il y a un quelconque danger aujourd'hui.

Deuxième chose, évidemment, les travaux de Saint-Paul/Saint-Louis sont pour le Maire de Paris et moi-même des travaux importants, et je le redis, notamment en lien avec la question de sécurité, et ceci dans un contexte budgétaire qui, pardon de le rappeler, est un contexte compliqué qui nous a amené à recentrer sur la question de la sécurité nos priorités en matière d'intervention sur le patrimoine cultuel et civil de la Ville de Paris.

Troisième point, et c'est pour cela que je vous demanderai de bien vouloir retirer votre voeu et accepter celui que je vous propose, je voudrais faire une toute petite clarification, les travaux concernant Saint-Paul/Saint-Louis ne sont pas envisagés uniquement à l'aune de votre v?u, Monsieur ROGER, même si je comprends votre émotion légitime de Conseiller du 4e arrondissement, mais sont le fruit d'un dialogue depuis plusieurs mois avec Dominique BERTINOTTI, maire du 4e arrondissement, avec Christophe GIRARD, en charge du patrimoine dans le 4e arrondissement, dialogue qui a rebondi à l'occasion du compte rendu de mandat dans le 4e arrondissement. Suite à ce compte rendu de mandat, nous avions écrit ensemble, Dominique BERTINOTTI et moi-même, au Maire de Paris.

Je voulais remettre cette histoire dans l'ensemble de son contexte.

Une fois ces trois points évoqués, je vous ferai la proposition, si vous l'acceptez, de bien vouloir retirer votre v?u, et voter le voeu de l'Exécutif qui propose que des études de projet soient effectuées en 2009 puisque pour l'instant, on a effectué une étude globale sur Saint-Paul/Saint-Louis. Il faut maintenant rentrer dans le détail et les travaux ne pourraient pas être entrepris en 2009. Il faut faire des études de projet en ayant la question de la sécurité en ligne de mire pour que ce soit l'angle d'attaque de ces études et des futurs travaux, que ces études soient lancées en 2009 pour que les travaux de consolidation des maçonneries, toujours en lien avec la question de la sécurité, puissent être réalisés en 2010.

Le voeu que nous vous proposons est un élément de réponse aux interrogations qui sont les vôtres, et qui sont largement partagées par l'ensemble des élus du 4e.

Si vous n'acceptiez pas de retirer votre v?u, je serais contrainte d'appeler à voter contre.

M. Bernard GAUDILLÈRE, adjoint, président. - M. ROGER accepte-t-il de retirer son v?u ?

M. Vincent ROGER. - Je salue le sens tactique de l'Exécutif, mais votre v?u est un aveu, l'aveu que la majorité est en retard sur ses engagements, l'aveu qui nous donne raison de rester vigilant.

En conséquence, nous maintenons notre voeu, nous nous abstiendrons sur le vôtre et surtout, nous formons le voeu de ne pas avoir à déposer l'année prochaine un nouveau voeu sur ce sujet.

M. Bernard GAUDILLÈRE, adjoint, président. - Merci, Monsieur ROGER.

Je mets aux voix, à main levée, le voeu déposé par le groupe U.M.P.P.A. assorti d'un avis défavorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s'abstient ?

Le voeu est rejeté.

Je mets aux voix, à main levée, le voeu déposé par l'Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s'abstient ?

Le voeu est adopté. (2009, V. 29).