Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 2009
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2009, Vœu déposé par le groupe U.M.P.P.A. relatif à la mise en place d’un dispositif "Disque vert" pour le stationnement des véhicules propres.

Débat/ Conseil municipal/ Février 2009


 

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Nous passons à l'examen du v?u n° 13 relatif à la mise en place d?un dispositif "Disque vert" déposé par le groupe U.M.P.P.A.

Mme DOUVIN nous le présente en une minute.

Madame DOUVIN, vous avez la parole.

Mme Laurence DOUVIN. - Merci, Monsieur le Maire.

Je pense que tout le monde, ici, partage l?objectif de réduire tout ce qui peut polluer l'atmosphère, ainsi que de développer les modes doux, mais il est évident qu'une partie des déplacements en ville restera assurée en voiture. Comme nous sommes intéressés par l'expérience qui a été menée à Bordeaux pour encourager l'utilisation de véhicules moins polluants, électriques, hybrides, G.P.L. ou auto-partage dûment identifié, en accordant un temps de stationnement gratuit sur voirie qui, à Bordeaux, est d'une heure et demie, nous demandons que soit testée sur une période de deux ans la possibilité, via un disque dit vert, qui s?inspire tout simplement du disque bleu de stationnement qui existait, de donner des permissions de stationnement gratuit à certaines catégories de véhicules moins polluants, qui sont à définir conformément aux dispositions de l'article L. 22136 du Code général des collectivités territoriales.

Nous apprécions, bien sûr, déjà les mesures actuelles concernant les facilités de stationnement pour les véhicules électriques à Paris, que ce soit en rotatif ou en résidentiel, mais nous souhaiterions aller plus loin et c'est l'objectif de ce v?u.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Merci beaucoup.

Madame LEPETIT, vous avez la parole.

Mme Annick LEPETIT, adjointe. - Merci, Monsieur le Maire.

La Ville a, bien sûr, déjà engagé des actions pour encourager l?utilisation des véhicules propres notamment la mise en place d'une prime à l'achat pour les taxis. Nous allons prochainement présenter un projet de délibération portant une subvention de 400 euros pour l'achat de cyclomoteurs électriques, sans parler du projet Autolib', puisque nous en parlerons tout à l'heure.

Bref, je veux dire à Mme DOUVIN que, bien sûr, l'idée que vous proposez à travers votre v?u est particulièrement intéressante. Le stationnement joue, bien évidemment, un rôle central dans les politiques d?incitation au développement des véhicules propres et, vous le savez sans doute ou pas, je vais vous l?apprendre, nous proposons déjà une carte véhicule électrique valable trois ans et un disque horaire qui permet de stationner gratuitement pendant deux heures sur le rotatif et pendant 24 heures sur le résidentiel.

De plus, les usagers de véhicules électriques bénéficient d'un tarif préférentiel réduit de 50 % pour leur abonnement dans les parcs concédés de la Ville de Paris.

Quant à l'extension de ces avantages aux autres véhicules propres, c'est une proposition que nous avons faite pendant la dernière campagne municipale et sur laquelle les services travaillent déjà. Mais c'est vrai qu'il y a encore un peu de travail, je vous le concède, à faire sur la classification des véhicules propres, d'autant qu'il y a des évolutions.

Donc, vous voyez, Madame DOUVIN, votre v?u est déjà en partie exaucé, et pour ces raisons, je vous demanderai de bien vouloir le retirer.

Je vous remercie par avance.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Merci.

Madame DOUVIN ?

Mme Laurence DOUVIN. - En ce qui concerne les mesures électriques, j?en ai fait état - je les connaissais - et c?est bien.

Je prends acte de l?intention de Mme LEPETIT d'ouvrir à d'autres modes au fur et à mesure des études.

Donc, j'accepte de retirer le voeu.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Je vous en remercie.