Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 2009
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2009, DVD 77 - Réalisation du prolongement du tramway T2. - Adoption de l'Avant Projet relatif à la création d'une station supplémentaire entre Issy - Val-de-Seine et la Porte de Sèvres. - Signature de l'avenant n° 1 à la convention de financement du 31 octobre 2006 régissant les rapports entre les financeurs, le maître d'ouvrage et le S.T.I.F. Vœu déposé par le groupe U.M.P.P.A. relatif au financement de la correspondance souterraine entre la station de métro "Balard" et la station T2 "porte de Sèvres".

Débat/ Conseil municipal/ Février 2009


 

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. Nous passons au projet de délibération DVD 77 sur lequel un v?u n° 6 a été déposé par le groupe U.M.P. Il s'agit de la réalisation de la prolongation du tramway T2, de l?adoption de l?avant-projet relatif à la création d'une station supplémentaire entre Issy - Val-de-Seine et la Porte de Sèvres, de la signature de l'avenant n° 1 à la convention de financement régissant les rapports entre les financeurs, le maître d'ouvrage et le S.T.I.F.

Monsieur MENGUY, vous avez la parole.

M. Jean-Baptiste MENGUY. - Merci, Madame le Maire.

Le v?u que nous présentons a pour but de permettre de désenclaver le quartier des Frères-Voisins, un des quartiers du Sud du 15e arrondissement.

Permettez-moi, à ce stade, de revenir sur la réponse apportée au v?u que ma collègue Claire de CLERMONTTONNERRE a présenté et à la réponse apportée au maire et aux élus du 15e, pour vous dire que cette réponse n'est vraiment pas satisfaisante, et ce, pour deux raisons.

D'abord, et encore une fois, je le regrette, le maire du 15e, qui peut tout de même se prévaloir d?une légitimité aussi forte au moins que celle de la majorité parisienne, n?est pas assez concerté dans les projets qui intéressent l?arrondissement. Et les élus également. Et nous le regrettons, encore une fois.

Seconde raison, alors que le Maire de Paris entend décentraliser au profit des maires d'arrondissement, on voit encore l?ambiguïté de la politique du Maire de Paris sur cette question, le second point, c?est donc encore une fois la concertation avec les conseils de quartier.

Dans le cas présent, la Gauche - je suis désolé de le dire - montre les limites de l'exercice dans sa volonté de concertation parce que chaque fois que nous rencontrons les membres des conseils de quartier du sud de l'arrondissement, ils se plaignent d'être toujours et encore placés devant le fait accompli.

Le v?u que nous avons présenté insiste sur la volonté que nous avons de poursuivre une bonne concertation avec tous les habitants concernés. Malheureusement, la Gauche a décidé de continuer sa politique et de faire la sourde oreille sur cette question, comme elle l'a fait sur d'autres projets, du type le terrain de basket aux Périchaux ou le minibus électrique.

Le v?u que nous présentons, qui est rattaché au projet de délibération DVD 77, insiste sur le problème des barrières physiques qui existent entre le quartier des Frères-Voisins et le reste de l'arrondissement, notamment du fait des travaux du T2.

Pour m?y être rendu à titre personnel hier soir, je tiens à mettre en avant le problème de la signalétique des travaux qui peut poser problème aux piétons.

Beaucoup d'usagers de l'Aquaboulevard et de riverains des Frères-Voisins utilisent le passage entre le bout de la ligne Balard et le futur T2 et le parc Suzanne Lenglen, beaucoup de familles, de jeunes qui vont faire du sport, de mères avec leurs enfants. Nous soutenons, dans ce cadre, le projet de tunnel qui doit relier la ligne 8 aux travaux du T2.

Je le sais bien, vous nous avez encore sorti l'argument en 3e Commission du financement de l'Etat qui est, pour vous, une tarte à la crème bien facile. Seulement, le financement de l'Etat, on l'a vu pour la station supplémentaire, a été débloqué ; je crois que ce n'est pas que le problème du financement de l'Etat, ce n'est pas que l'Etat qui est partenaire dans cette opération.

Le v?u que nous présentons demande que le Maire de Paris sollicite tous les partenaires de ce projet pour que le tunnel puisse être financé. Il y a l'Etat, bien sûr, mais il n'y a pas que l'Etat, il y a la Ville, le S.T.I.F. et d'autres partenaires. Le v?u que nous présentons demande au Maire de demander aux partenaires de l'opération de prévoir le financement de ce tunnel pour permettre de sécuriser les usagers et de désenclaver les Frères-Voisins.

Merci.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. Madame LEPETIT, vous avez la parole.

Mme Annick LEPETIT, adjointe, au nom de la 3e Commission. - Merci, Madame la Maire.

Même si la préoccupation des élus U.M.P. est légitime, puisqu'il s'agit, en définitive, de sécuriser les accès piétons entre la station du métro Balard et la future station T2, il faut quand même avoir à l'esprit que la finalisation du plan de financement de la phase 1 du projet T2, que je vais rappeler brièvement, a déjà été très compliquée et qu'elle n'est pas totalement terminée.

Vous le savez, la phase 1 comprend la réalisation du prolongement proprement dit, c'est fait, et la création d'un accès sud à la station de métro Balard ligne 8 ce qui est fait aussi. Quand je dis que c'est fait, cela veut dire que les financements sont prévus pour cela.

En revanche, la phase 2, qui porte sur le couloir de correspondance entre la station Balard et la station du T2 porte de Sèvres n'est pas financée à ce jour.

Je ne vais pas faire tout l'historique, mais je le tiens, bien sûr, à votre disposition. Sachez seulement que les négociations ont été longues et qu'on a cru d'ailleurs jusqu'au dernier moment que la station ne pourrait pas se faire dans les délais de mise en service du T2 parce qu?il y avait un problème de participation au financement du côté de l'Etat. L'Armée, dont le bâtiment jouxte la station Balard, avait indiqué à la R.A.T.P. qu'elle lui libérerait des emprises et s'est finalement rétractée, un peu au dernier moment, souhaitant conserver ces parcelles pour mener à bien son projet de "Pentagone à la française", un projet du Ministère de la Défense de regrouper ses états-majors.

Les négociations avec l'Armée sont toujours en cours et, par conséquent, j'ai envie de répondre aux élus qui ont déposé ce v?u que nous travaillons déjà, et il faut que nous le fassions tous ensemble, à la finalisation de la phase 1 du projet. Je pense qu'il faut laisser la R.A.T.P., en lien avec le S.T.I.F., poursuivre les discussions avec l'Armée pour qu'on finalise les conditions de réalisation de cet accès sud à la station Balard pour qu'il puisse être mis en service fin 2012, comme convenu.

Je demande, bien évidemment, le retrait de ce v?u.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. Merci beaucoup, Madame LEPETIT.

Retirez-vous le v?u, Monsieur MENGUY ?

M. Jean-Baptiste MENGUY. - Non, Madame la Maire, nous maintenons le v?u.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Je mets aux voix, à main levée, le v?u déposé par le groupe U.M.P.P.A. assorti d'un avis défavorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le v?u est rejeté.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DVD 77.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2009, DVD 77).