Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2007
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Hommage à M. Pierre-Gilles de Gennes.

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2007


 

M. LE MAIRE DE PARIS. - Mes chers collègues, j?ai souhaité aussi qu?en ouverture de cette séance notre Conseil rende hommage à un Parisien exceptionnel, l?une des plus grandes intelligences de notre temps, Pierre-Gilles de Gennes.

(Les conseillers se lèvent).

Ancien élève de l?École normale supérieure, professeur au Collège de France dès 1971, membre de l?Académie des Sciences, cet immense scientifique a honoré la France et notre Capitale par la qualité et la puissance de ses travaux, couronnés en 1991 par le Prix Nobel de physique.

A l?époque, l?académie suédoise l?avait qualifié d?Isaac Newton de notre temps, résumant parfaitement le talent de cet esprit pionnier, l?un des rares détenteurs d?une culture universelle, à la fois scientifique et humaniste.

Pierre-Gilles de Gennes fut également directeur de l?École supérieure de Physique et Chimie industrielles de la Ville de Paris pendant plus de vingt-cinq ans, de 1976 à 2002.

Il aura marqué cet établissement par sa volonté de multiplier les liens entre les disciplines et de placer la recherche au c?ur de la formation.

Ainsi, il aura contribué de façon décisive à hisser cette école vers toujours plus d?excellence.

Au-delà de cette soif inlassable de comprendre, il avait la volonté essentielle de transmettre aux plus jeunes comme au grand public son goût de la curiosité et de l?investigation.

C?est ce qui l?avait conduit à créer l?Espace des Sciences de Paris que j?ai eu le plaisir d?inaugurer avec lui, en octobre 2004, et qui vient d?être rebaptisé à son nom.

La portée théorique et pratique de ce que Pierre-Gilles de Gennes a apporté au savoir humain est impressionnante, trouvant d?ailleurs aussi des applications industrielles de premier plan.

Paris exprime aujourd?hui son admiration et sa gratitude.

Nous n?oublions pas non plus ses engagements citoyens, notamment contre la guerre au Vietnam, en faveur des militants des droits de l?Homme dans l?ancienne U.R.S.S. et en faveur des droits des enfants.

En signe de notre reconnaissance, je souhaite qu?une rue ou une place de Paris porte le nom de Pierre-Gilles de Gennes et je vais répondre en cela au v?u légitime de très nombreux Parisiens.

Au nom de ces Parisiens, au nom du Conseil de Paris et en mon nom personnel, je tiens à adresser nos condoléances à sa famille, à ses proches, à ses collaborateurs, à ses élèves comme à tous ceux qui ont aimé Pierre-Gilles de Gennes.

(Les conseillers, debout, observent une minute de silence).