Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2007
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2007, Voeu déposé par M. Georges SARRE et les membres du groupe du Mouvement républicain et citoyen relatif à l’utilisation de logiciels libres par les élus parisiens.

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2007


 

M. Yves CONTASSOT, adjoint, président. - Nous passons à l?examen du v?u référencé n° 27 dans le fascicule, déposé par le groupe M.R.C., relatif à l?utilisation des logiciels libres par les élus parisiens.

Madame BACHE, vous avez la parole.

Mme Marinette BACHE. - Merci, Monsieur le Maire.

Dans les prochains mois, nous serons amenés à tester puis à nous approprier le système mis en place dans le cadre du projet O.D.S, un système qui a pour objectif de faciliter la diffusion de l?information, c?est-à-dire des projets de délibération mais aussi de nos amendements, de nos v?ux, de nos questions écrites. Tout cela, tout en réduisant en même temps la masse du papier que nous consommons.

Dans ce cadre, certains d?entre nous pourront alors, s?ils le souhaitent, travailler sur un ordinateur portable fourni par la Ville. Je tiens à saluer à ce propos le travail du Secrétariat Général du Conseil de Paris et de la D.S.T.I.

Nous souhaiterions que ces ordinateurs soient équipés, autant que faire se peut, de logiciels libres. Vous connaissez la culture de partage, de liberté, de créativité mais aussi de fiabilité que véhicule le logiciel libre. La Ville promeut d?ailleurs les logiciels libres depuis 2001. Elle les utilise déjà et même en développe, comme par exemple le logiciel Lutèce permettant la réalisation des sites Internet et Intranet.

En conséquence, je vous demande de bien vouloir adopter ce v?u qui nous permettrait donc d?installer les logiciels libres sur les ordinateurs qui nous serons fournis.

Merci.

M. Yves CONTASSOT, adjoint, président. - Monsieur CARESCHE, vous avez la parole.

M. Christophe CARESCHE, adjoint. - Je veux donner ici des assurances et une réponse positive à la demande qui est faite à travers ce voeu.

Comme vous le savez, le projet de diffusion dématérialisée des documents de séance, qui s?appelle le projet O.D.S., et qui a pour vocation tout simplement de transmettre aux élus tous les éléments qui concernent la séance, notamment les projets de délibération mais aussi les éléments d?information qui peuvent accompagner ces projets de délibération, permettra à la fois un gain de temps et de papier tout à fait important.

Ce projet est placé sous l?autorité d?un comité stratégique dont sont membres tous les présidents de groupe politique du Conseil de Paris et dont les avis permettent la validation par étapes de la mise en ?uvre de ce projet.

Dans le cadre de ces travaux, le Secrétariat général du Conseil de Paris, qui est le maître d?ouvrage de cette nouvelle application, a demandé à la D.S.T.I. que la solution logicielle d?O.D.S soit construite à partir du socle Lutèce.

Elle correspond en effet aux orientations politiques de la Ville : logiciels libres, indépendance vis-à-vis des éditeurs, maîtrise des coûts, réutilisation par d?autres collectivités. Dès lors, c?est naturellement que les choix logiciels des ordinateurs portables dont seront dotés les élus et certains collaborateurs des groupes se sont portés, dès la phase d?étude du projet, sur l?utilisation de standards bureautiques ouverts.

En effet, les solutions libres offrent désormais des fonctionnalités adaptées aux besoins des élus, même si une formation initiale s?avère parfois nécessaire. Il est donc bien prévu de mettre en place les outils et suites bureautiques issues du libre.

Des ordinateurs portables mis à disposition des élus seront équipés de la suite bureautique Open Office, comprenant le logiciel de traitement de texte Writer et le tableur CALC, enfin du navigateur Internet Firefox.

Il convient de souligner que la compatibilité de ces logiciels avec la suite bureautique de Microsoft Office, que l?on sait la plus répandue, ne peut dans un premier temps être exclue car cela conduirait à des difficultés de lecture en raison de formats de documents différents.

Cette compatibilité est recherchée au niveau des formats de fichiers mais aussi d?interface utilisateur. A ce stade du projet, il est donc également prévu d?équiper les ordinateurs portables de la suite bureautique Microsoft Office. Pour parler clairement, vous aurez le choix. Ainsi les élus auront le choix de l?utilisation de ces logiciels.

Cette décision répond de manière concrète aux préconisations et v?ux de nombreux conseillers de Paris de voir la Municipalité recourir le plus largement aux logiciels libres.

Je vous invite à voter le v?u mais en le votant, sachez qu?il est d?ores et déjà en partie satisfait.

Merci.

M. Yves CONTASSOT, adjoint, président. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe M.R.C.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2007, V. 154).