Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2007
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2007, Voeu déposé par M. Daniel VAILLANT et adopté à l’unanimité du Conseil du 18e arrondissement, relatif à l’attribution du nom de Louis Baillot à un lieu du 18e arrondissement.

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2007


 

M. Yves CONTASSOT, adjoint, président. - Nous passons à l?examen du v?u référencé n° 35 dans le fascicule, déposé par M. VAILLANT et adopté à l?unanimité du Conseil du 18e, concernant l?attribution de la dénomination ?Louis Baillot? à un lieu du 18e arrondissement.

Monsieur BLOCHE ?

M. Patrick BLOCHE. - Je laisse à Jean VUILLERMOZ le soin de défendre un v?u dont le premier signataire est certes Daniel VAILLANT, mais voté à l?unanimité du Conseil du 18e arrondissement.

Même si j?ai bien connu Louis Baillot, je préfère que Jean, qui l?a mieux connu encore que moi, en parle.

M. Jean VUILLERMOZ. - Je vous remercie, Monsieur le Président.

Effectivement, sur la Butte, cela me paraît être une bonne chose? Louis était un enfant de la Butte de Montmartre ; il connaissait tous les recoins de ce Paris populaire et rebelle qu?il aimait tant.

Il fut de ces jeunes hommes engagés au parti communiste, dans le magnifique élan de la Libération et de la Résistance. Comme tant d?autres, il portait l?espérance d?une époque où tout paraissait possible, y compris bien sûr de transformer le monde. Il a donc fait le choix d?une vie, l?engagement : l?engagement pour les autres, l?engagement pour un monde plus juste, plus libre, plus solidaire.

Jeune et brillant ingénieur, militant reconnu à l?Union de la jeunesse républicaine de France, il fut rapidement confronté à la violence de la Guerre froide. L?après-guerre, on l?oublie souvent, fut aussi l?époque d?une féroce lutte anticommuniste ; Louis en paya le prix? On le proscrit de son travail, on l?emprisonna aussi, aux côtés notamment de Paul Laurent et de Guy Ducoloné.

Sa carrière professionnelle dans l?industrie aéronautique était brisée. Louis consacra alors sa vie et son intelligence au combat du parti communiste.

Toujours dans la large palette de ses activités, il fut un militant attentif aux autres et respecté. Son parti, il en fut longtemps un dirigeant au sein du Comité central et de la Direction des commissions de la défense et de la sécurité. Il le représentera aussi à Bruxelles en tant que député européen.

Ce fut un grand Parisien, ce fut quelqu?un qui a été élu et qui est sur le marbre de notre Hôtel de Ville.

C?est pourquoi je crois qu?il mérite bien qu?un endroit de Paris, et notamment du 18e arrondissement, porte son nom.

M. Yves CONTASSOT, adjoint, président. - Merci, Monsieur VUILLERMOZ.

La parole est à M. CAFFET.

M. Jean-Pierre CAFFET, adjoint. - Merci, Monsieur le Maire.

L?avis de l?Exécutif est évidemment favorable. Ce v?u a d?ailleurs été adopté à l?unanimité par le Conseil du 18e arrondissement.

M. Yves CONTASSOT, adjoint, président. - Absolument !

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par M. VAILLANT.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2007, V. 158).