Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2007
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2007, SG 93 - Subvention à l’association “Elu-e-s Contre les Violences faites aux Femmes” pour son action de lutte contre les violences faites aux femmes. Montant : 12.000 euros.

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2007


 

Mme Gisèle STIEVENARD, adjointe, présidente. - Nous passons à l?examen du projet de délibération SG 93 relatif à l?attribution d?une subvention de 12.000 euros à l?association ?Elue-s Contre les Violences faites aux Femmes? pour son action de lutte contre les violences faites aux femmes.

La parole est à Mme MARIANI.

Mme Brigitte MARIANI. - Le sujet mérite quelques remarques.

Il m?apparaît juste qu?une association entende sensibiliser et mobiliser les élus sur l?inacceptable, mais malheureusement bien réel, phénomène des violences faites aux femmes. Je ne reviendrai pas sur les statistiques que vous connaissez tous : une femme meurt tous les trois jours et 500.000 subissent les agressions de leur conjoint ou compagnon.

Ces chiffres parlent d?eux-mêmes. Leur rappel présente un avantage, celui de briser le tabou du silence sur ces drames intimes.

Des réponses judiciaires améliorées ont été apportées par la loi de mai 2004 contre les violences conjugales, mais la campagne présidentielle a eu le mérite, entre autres choses, d?en faire un sujet central.

Le Premier ministre vient de signifier que le Gouvernement lui accordera la plus grande priorité.

Je n?ignore pas que le principe d?une loi cadre défendu par E.C.V.F. a inspiré la campagne de Mme ROYAL. Je sais aussi que nombre de membres de la majorité municipale, essentiellement des femmes du reste, ont signé l?appel d?élus contre les violences faites aux femmes.

Comme eux, je partage ce constat fait par E.C.V.F. que la violence privée existe dans tous les types de configuration familiale et surtout qu?elle fait des enfants des spectateurs malheureux qui se construiront sur ce schéma de soumission/domination.

Autre considération, le travail d?information et le recueil de données accessibles sur le site de l?association sont des outils fort utiles à l?attention de tous et toutes.

M. Yves GALLAND et moi-même, nous voterons cette subvention en mesurant qu?elle nous engage surtout en tant qu?élus.

Mme Gisèle STIEVENARD, adjointe, présidente. - Mme HIDALGO a la parole pour répondre.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, au nom de la 1ère Commission. - Je remercie Mme MARIANI d?avoir salué le travail de cette association.

C?est une association qui regroupe des élus de tous bords, de l?U.M.P. au P.C., en passant par le groupe ?Les Verts?, le M.R.C., le P.S., le P.R.G. et j?espère n?en oublier aucun. Cette association a fourni un très gros travail, notamment ce travail sur le recensement des situations de violence en particulier, des problèmes juridiques qui se posent, des problèmes financiers, des problèmes sociaux.

Surtout, cette association a travaillé à des propositions. J?espère que ces propositions inspireront les décideurs car la question des violences faites aux femmes est une question qui nous concerne toutes et tous et sur laquelle les élus, quels qu?ils soient, ont une responsabilité à agir et à agir globalement, y compris sur le terrain de l?éducation, sur le terrain des soins réservés au conjoint violent.

Cette association a beaucoup travaillé sur l?exemple de la loi cadre espagnole.

Je remercie Mme MARIANI, mais aussi toutes les femmes membres du Conseil de Paris qui sont membres de cette association que j?ai eu l?honneur de co-fonder, il y a déjà un peu plus de trois ans, avec Francine BAVET.

Je rappelle que je ne fais pas partie du bureau de l?association ni même de sa présidence et que je peux donc rapporter devant vous, sans difficultés, sur cette association.

Mme Gisèle STIEVENARD, adjointe, présidente. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération SG 93.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2007, SG 93).