Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2007
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2007, Voeu déposé par Mme Brigitte KUSTER et les membres du groupe U.M.P. relatif au 10, passage du Petit-Cerf.

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2007


 

M. Yves CONTASSOT, adjoint, président. - Nous passons à l?examen du v?u référencé n° 45 dans le fascicule, déposé par le groupe U.M.P., relatif à l?immeuble situé 10, passage du Petit-Cerf.

La parole est à M. BERTHAULT.

M. Jean-Didier BERTHAULT. - Merci, Monsieur le Maire.

Pour un problème malheureusement bien connu de notre arrondissement, puisque M. MANO est au courant que les élus du 17e arrondissement ont mené un certain nombre d?actions, depuis de nombreuses années, en vue de la réhabilitation des immeubles situés côté pair du passage du Petit-Cerf.

L?immeuble du 10, passage du Petit-Cerf se révèle dangereux pour ses habitants comme pour les riverains des alentours, comme cela a été soulevé plusieurs fois en Conseil d?arrondissement et comme l?a révélé l?effondrement récent du sous-plafond des parties communes à la fin du mois de mai.

Considérant le retard inquiétant pris par la S.I.E.M.P. et la Ville dans cette opération, et considérant les dernières informations fournies par la S.I.E.M.P., le 7 juin, sur la présence encore aujourd?hui de 6 ménages locataires ainsi que de 2 ou 3 propriétaires occupants qui n?ont pas été relogés, nous souhaitons et émettons le v?u - Brigitte KUSTER et l?ensemble des élus de la majorité municipale du 17e arrondissement - que chaque entité attributaire de logement, Préfecture et Ville, puisse reloger d?urgence les locataires de cet immeuble afin, d?une part que des drames prévisibles soient évités et que d?autre part la réhabilitation puisse démarrer.

La mairie du 17e arrondissement se propose de s?associer à ce relogement dans le cadre de son contingent que vous connaissez si faible, Monsieur le Maire.

M. Yves CONTASSOT, adjoint, président. - Il ne tient qu?à vous de développer le logement social dans le 17e arrondissement, Monsieur BERTHAULT !

Monsieur MANO, vous avez la parole.

M. Jean-Yves MANO, adjoint. - C?est un immeuble bien connu qui est effectivement de la C.P.A. S.I.E.M.P. qui a pour mission de devenir propriétaire de l?ensemble des lots de cette copropriété. Je dis tout de suite que la S.I.E.M.P., une fois les acquisitions faites, transfèrera cet immeuble à la R.I.V.P. pour y réaliser un programme particulier.

En ce qui concerne le relogement, sur les 12 familles initiales, 3 l?ont été à ce jour par la Ville de Paris, 5 sont en logement relais dans le cadre de l?action de la S.I.E.M.P. Il reste encore 4 ménages dont 2 doivent être relogés par la Ville. Et en ce qui concerne les propriétaires, au moment opportun, en fonction des négociations d?acquisition de leur lot, bien évidemment les choses pourront se régler.

Alors, c?est avec satisfaction que je note la volonté de la mairie du 17e arrondissement sur son contingent de partager les efforts de la Ville. Que ne l?a-t-elle fait plus tôt ? Nous aurions pu accélérer le mouvement mais je prends acte de cette bonne volonté.

Des contacts seront pris entre la D.L.H. et la mairie de 17e arrondissement pour se partager le solde, sachant que la Préfecture également peut être mobilisée de façon très régulière. Mais nous travaillons en collaboration à ce sujet sur les immeubles pour les sortir de l?insalubrité.

J?émets un avis favorable au v?u puisque c?est déjà le travail qui est entrepris et je compte sur la mairie du 17e arrondissement pour accélérer, grâce à la mobilisation de son contingent, la sortie des locataires.

M. Yves CONTASSOT, adjoint, président. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe U.M.P., assortie d?un avis favorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2007, V. 162).