Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

88 - QOC 2003-860 Question de Mme Claire de CLERMONT-TONNERRE à M. le Maire de Paris sur le dossier du site libéré du fait du départ de l'Imprimerie nationale (15e)

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2003


Libellé de la question :
"En réponse à une question orale posée lors du Conseil de Paris du 8 avril 2002 sur le devenir des terrains libérés par l'Imprimerie nationale, la Municipalité avait indiqué "qu'elle mettait au point des modalités de nature à lui assurer un contrôle suffisant sur le devenir du site et permettant la mise en ?uvre d'un projet cohérent associant activités économiques, équipements publics et logements".
Mme Claire de CLERMONT-TONNERRE demande à M. le Maire de Paris de bien vouloir l'informer sur l'état d'avancement de ce dossier et sur les projets qui pourraient voir le jour sur ce site."
Réponse (M. Jean-Pierre CAFFET, adjoint) :
"L'avenir du site de l'Imprimerie nationale, situé 27-29, rue de la Convention - 2, rue Gutenberg, est un enjeu important pour le 15e arrondissement. C'est la raison pour laquelle la Ville, sans vouloir se rendre propriétaire des lieux, a fait part de sa volonté de prendre des initiatives en vue de s'assurer que les projets de réutilisation des bâtiments correspondent bien à ses propres objectifs.
C'est ainsi que le Maire de Paris a saisi le Ministre de l'Economie, des Finances et de l'Industrie par courrier du 10 juin 2002, pour faire connaître sa position sur l'avenir du site.
Outre la nécessité de préserver les bâtiments, il était demandé de privilégier un programme de réaménagement incluant un usage économique, une part significative de logements sociaux et éventuellement une surface dédiée a des équipements de proximité. En revanche, l'installation de commerces soumise à autorisation, risquant de générer des nuisances pour le quartier, n'était pas souhaitable.
A ce jour, l'Etat n'a pas répondu à ce courrier et aucune demande d'autorisation d'urbanisme n'a été déposée.
Des contacts ont eu lieu avec des représentants de l'acheteur, au sujet du projet de réhabilitation, qui serait à usage de bureau et d'activité. Il a été indiqué dans ce cadre que les demandes d'urbanisme afférentes à ce projet seraient déposées fin décembre 2003.
Le départ de l'Imprimerie nationale est actuellement prévu au printemps 2005."