Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

77 - QOC 2003-849 Question de Mme Roxane DECORTE à M. le Maire de Paris relative au bilan d'action de la Municipalité en terme d'occupation des bas d'immeubles dans le secteur "Château-Rouge" (18e)

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2003


Libellé de la question :
"Mme Roxane DECORTE souhaite attirer l'attention de M. le Maire de Paris sur l'absence de commerces traditionnels de proximité dans le secteur de Château-Rouge.
Aussi, Mme Roxane DECORTE qui n'a pas obtenu de réponse en juin dernier, souhaite connaître avec précision le bilan d'action de la nouvelle Municipalité en terme d'occupation des bas d'immeubles dans le secteur de Château-Rouge avec notamment la réinstallation des commerces de proximité manquants, d'entreprises artisanales..."
Réponse (Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe) :
"Les dispositions prises par la Municipalité pour soutenir le développement économique et pour relancer l'activité commerciale de proximité sur le quartier de Château-Rouge s'inscrivent dans le cadre d'une opération d'aménagement pour la requalification d'ensemble de ce secteur, dont la réalisation a été confiée à la Société d'économie mixte d'aménagement de la Ville de Paris (S.E.M.A.V.I.P.) pour une durée de cinq ans, jusqu'en 2007.
Le dispositif prévoit la livraison de 48 à 70 locaux en pieds d'immeubles, neufs ou réhabilités, dont la majorité sur la rue Myrha, et représentant une surface totale de 3.400 mètres carrés.
L'ambition du programme économique est d'installer des activités qui permettront d'une part de renforcer le lien social en répondant aux besoins des habitants et d'autre part de favoriser l'essor du commerce de proximité, des activités artisanales et l'emploi dans le 18e arrondissement de Paris.
A ce jour, quatre locaux d'activités rénovés ont été livrés, 2 ont été loués en 2002 par l'O.P.A.C. à des associations (La Goutte d'Ordinateur, Accueil Laghouat) et le troisième est réservé pour l'Equipe de développement local de la Goutte-d'Or.
La question de l'affectation de locaux neufs sera d'actualité à compter de l'année 2004 pour 4 locaux d'activités sur Château-Rouge et 5 locaux d'activités sur le secteur Goutte-d'Or. Après un bilan d'étape de la rue des Gardes, il est apparu opportun de conforter la dynamique amorcée avec des entreprises de la création, de la mode et du design tout en conciliant des demandes d'implantation d'autres activités artisanales et de commerces de proximité.
Un dispositif est à l'étude pour accueillir, soutenir et promouvoir les entreprises qui s'implanteront sur le secteur.
Ce programme d'implantation d'activités en rez-de-chaussée complété par une intervention de la Municipalité sur les commerces exotiques de la zone "Poulet-Dejean-Poissonniers-Suez-Panama", avec en particulier le projet de créer un marché dans le Nord de Paris pour faciliter la mutation commerciale de cette zone de chalandise.
La législation en vigueur sur les commerces ne permettant pas d'envisager une action par voie réglementaire ou d'expropriation, la seule possibilité consiste en une négociation librement consentie par les acteurs économiques locaux.
Une récente étude commandée par la Ville a permis de mieux connaître les problèmes, la réalité de ces commerces et d'entrer en contact avec les commerçants pour engager le dialogue sur les conditions d'un déplacement volontaire de leur part en garantissant que les locaux commerciaux qu'ils quitteraient ne soient pas occupés après leur départ par des commerces du même type.
Des réflexions sont engagées sur un engagement dans le cadre de l'avancement du projet urbain du Nord-est. Des contacts doivent être pris avec les investisseurs pour caler la faisabilité technique du projet en s'appuyant sur le bureau d'étude mobilisé et doit permettre à la Municipalité de préciser les conditions de son engagement sur un tel projet."