Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

138 - QOC 2003-910 Question de Mme Cécile RENSON et des membres du groupe U.M.P. à M. le Maire de Paris relative à l'apparition de quatre cas de légionellose dans le quartier "Cambronne" (15e)

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2003


Libellé de la question :
"Quatre cas de légionellose, dont un mortel, viennent d'être diagnostiqués dans le 15e arrondissement, plus précisément dans le quartier Cambronne.
Certes, un arrêté préfectoral demande aux gestionnaires des cinq tours aéro-réfrigérantes situées dans la zone incriminée, de procéder à une désinfection totale, "par mesure de prévention", peut-on lire dans la presse.
Ne s'agit-il pas plutôt, dans le cas présent, du principe de précaution, la prévention, toujours dans ce cas d'espèce, eût été d'anticiper, c'est-à-dire d'éviter l'apparition de pareil foyer épidémique, ce que l'on sait faire avec des services de maintenance appropriés ?"
Réponse (M. Alain LHOSTIS, adjoint) :
"Mme Cécile RENSON s'inquiète au sujet de cas de légionellose diagnostiquée dans le quartier Cambronne, 15e arrondissement.
Suite à la déclaration de 4 cas de légionellose détectés dans le 15e arrondissement, les investigations épidémiologiques, menées par la D.A.S.S. de Paris et l'Institut de veille sanitaires, sont en faveur d'une contamination sur la voie publique par des tours aéro-réfrigérantes. Huit tours aéro-réfrigérantes ont été identifiées dans le périmètre défini par l'enquête épidémiologique. Trois installations étaient à l'arrêt.
Un arrêté préfectoral a été pris le 7 novembre 2003 pour demander aux propriétaires des 5 tours aéro-réfrigérantes de mettre en ?uvre les mesures suivantes :
- une vidange des circuits d'eau destinée à être pulvérisée ainsi que des circuits d'appoint ;
- un nettoyage mécanique et/ou chimique des circuits d'eau, des garnissages et des parties périphériques ;
- une désinfection par un procédé dont l'efficacité vis-à-vis de l'élimination des légionelles a été reconnue ;
- des analyses bactériologiques afin de montrer l'efficacité du nettoyage et de la désinfection des installations, à la remise en route et 3 semaines après.
Ces mesures particulières complètent les procédures d'entretien et de maintenance qui ont été prescrites aux exploitants des tours aéro-réfrigérantes par l'arrêté du Préfet de police du 27 avril 1999 afin de limiter la prolifération des légionelles dans les circuits d'eau et d'éviter la propagation dans l'environnement d'aérosols contaminés par les légionelles."