Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

248 - 2003, DPE 71 - Autorisation à M. le Maire de Paris de signer une convention avec chacun des acteurs de l'eau à Paris dans le cadre de l'organisation d'un Forum sur l'eau du 3 au 8 novembre 2003

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2003


M. Alain LHOSTIS, adjoint, président. - Nous passons à l'examen du projet de délibération DPE 71 concernant une autorisation à M. le Maire de Paris de signer une convention avec chacun des acteurs de l'eau à Paris, dans le cadre de l'organisation d'un Forum sur l'eau du 3 au 8 novembre 2003.
La parole est à M. BERTHAULT.
M. Jean-Didier BERTHAULT. - Pour revenir sur ce projet de délibération qui concerne l'organisation du Forum sur l'eau qui, je vous le rappelle, s'est tenu du 3 au 8 novembre, je suis étonné qu'il arrive le 25 novembre devant le Conseil de Paris, d'abord pour des détails techniques, mais aussi des détails de fond que je souhaiterais exposer.
Concernant les modalités techniques de convention avec les différents organismes, je pense que cette opération qui a été présentée comme une opération municipale a largement sollicité un certain nombre d'intervenants. Je voulais en profiter pour remercier notamment : les barrages réservoirs, 11.434 euros ; la S.A.G.E.P., 22.500 euros ; la Compagnie des eaux de Paris, 25.000 euros ; "Eau Force Parisienne des eaux", 12.500 euros ; le S.I.A.A.P., 25.000 euros ; le C.R.E.C.E.P., 2.500 euros (un peu radin, Président MARCOVITCH, il faudra faire mieux l'année prochaine), et l'Agence de l'eau Seine-Normandie, 10.000 euros.
Alors vous voyez, Madame le Maire, difficile effectivement de présenter cette opération comme une opération purement municipale. Cela dit, on s'y est rencontrés, j'y ai participé et j'y suis venu, et j'ai trouvé cela fort intéressant et je tenais à vous le dire. Effectivement, de nombreux scolaires ont pu y participer, c'est une opération qui devait se tenir dans le cadre de l'année internationale de l'eau et je crois qu'effectivement c'était tout à fait dans notre mission de collectivité locale d'organiser ce type de forum.
Simplement, et là je voudrais en venir au fond, si nous avions eu l'opportunité d'en discuter lors du Conseil de Paris précédent, notamment en Commission puis en séance plénière, j'aurais souhaité que l'on puisse en discuter en ce qui concerne le fond, en ce qui concerne le programme, en ce qui concerne les débats, en ce qui concerne les intervenants. Vous savez qu'on a un certain nombre d'idées, qui parfois sont divergentes des vôtres, et nous aurions pu aussi profiter de cet espace de débat pour intervenir puisque vous aviez proposé des plateaux riches en diversité et qui permettaient à chacun d'exprimer largement leur opinion en la matière. Je regrette donc que nous n'ayons pas été associés bien en amont - pour reprendre une expression qui nous est chère dans le domaine de l'eau -, et que ce projet de délibération arrive bien en aval, Madame le Maire.
Je regrette que dans ce cadre-là, alors que nous préparons également un débat - en tout cas je ne sais pas ce qu'il donnera dans sa substance puisqu'il va sûrement intervenir en même temps que le débat budgétaire du mois de décembre -, alors que vous nous promettez un grand débat sur l'eau qu'une opération qui part, je le répète, d'une très bonne intention et qui a connu auprès du public un succès bien mérité, eh bien, tout simplement, que l'opposition une fois de plus en ait été écartée.
M. Alain LHOSTIS, adjoint, président. - Je n'ai pas bien compris pourquoi vous m'appeliez Madame. Mais enfin, bon.
M. Jean-Didier BERTHAULT. - Je m'adressais à Mme CONSTANTIN.
M. Alain LHOSTIS, adjoint, président. - Ah oui, mais c'est à moi que vous devez vous adresser...
Mme Myriam CONSTANTIN a la parole.
Mme Myriam CONSTANTIN, adjointe, au nom de la 4e Commission. - Monsieur le Maire, me donnez-vous la possibilité de répondre ? Merci.
Monsieur BERTHAULT, je ne sais pas si je dois vous remercier. Je vais le faire. Effectivement, vous l'avez souligné, ce forum était un moment intéressant, je partage votre avis. Je crois aussi que c'était la première fois qu'une telle manifestation avait lieu à Paris et sur l'eau, puisque ce forum s'est déroulé sur le parvis de l'Hôtel-de-Ville pendant une semaine. Il y a eu à la fois de nombreux espaces d'exposition et le samedi, toute la journée, des assemblées débats. On a eu plus de 20.000 personnes en tout : près de 3.000 enfants, entre 150 et 250 personnes tous les soirs. Quelque part, nous nous acheminons vers ce que nous souhaitons et que vous souhaitez aussi, je sais, vers un débat citoyen sur l'eau. Je suis évidemment tout à fait contente de ce résultat. En même temps, beaucoup reste à faire. C'était un essai, et c'était bien dans nos missions.
Et comme vous l'avez souligné aussi - je vous en remercie, vous êtes très attentif -, cela a rassemblé de très nombreux partenaires : de nombreux partenaires financeurs - vous l'avez souligné -, et également de nombreux partenaires associatifs à qui nous avons offert un espace et où ils ont pu être présents, donc s'exprimer, participer avec nous à ce débat sur l'eau.
Ce nombre important, c'était la difficulté. Nous nous y sommes pris pourtant à l'avance, notamment pour monter des conventions financières avec chacun de ces partenaires. Sûrement pas assez encore puisque nous avons un mois de décalage par rapport à ce que nous désirions, car nous souhaitions passer cette délibération au Conseil d'octobre ; cela n'a pas été possible, nous avons eu du retard. Un partenaire notamment n'avait pas réussi à faire valider l'autorisation de son propre Conseil d'administration. Dont acte. Ceci dit nous sommes dans les clous.
Concernant le débat, je dois dire que l'organisation de ce forum et les débats qui l'ont accompagné ont été étudié depuis assez longtemps, notamment en comité de pilotage avec l'ensemble des partenaires depuis un an. Ils ont également donné lieu à plusieurs présentations en Commission consultative des usagers de l'eau, notamment début octobre 2003.
Nous ferons mieux la prochaine fois. Mais je vous remercie, Monsieur BERTHAULT, de votre intérêt.
M. Alain LHOSTIS, adjoint, président. - Merci.
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DPE 71.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (2003, DPE 71).