Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

175 - Vœu présenté par M. Jacques BOUTAULT et les membres du groupe "Les Verts" relatif aux problèmes d'allergie et d'irritation à l'école Vivienne (2e) et à la nécessité de favoriser l'usage de produits naturels et biologiques dans les établissements de la Ville de Paris

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2003


M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Mes chers collègues, nous en venons à l'examen du v?u présenté par M. Jacques BOUTAULT et les membres du groupe "Les Verts" relatif aux problèmes d'allergie et d'irritation à l'école Vivienne (2e) et à la nécessité de favoriser l'usage de produits naturels et biologiques dans les établissements de la Ville de Paris.
M. Jacques BOUTAULT, maire du 2e arrondissement. - Merci, Monsieur le Maire.
Je vais être rapide et synthétique et je vous renvoie à la lecture du v?u pour les détails.
J'ai été alerté, au retour des vacances de la Toussaint, par des problèmes survenus dans une école maternelle du 2e arrondissement, suite à des travaux qui avaient été effectués durant cette courte période de vacances.
Les enfants ont souffert de picotements des yeux, de boutons pour certains et une institutrice a dû être traitée, notamment contre des allergies consécutives à cette peinture.
Le Laboratoire d'hygiène de la Ville de Paris a été saisi. Il a indiqué dans le document qu'il m'a fourni hier matin que l'utilisation des peintures était bien en cause puisque le solvant appliqué sur la laine de verre a créé ces irritations graves pour des tout-petits.
C'est la raison pour laquelle j'ai déposé un v?u pour que soit étudiée, après accord avec Eric FERRAND, la possibilité d'utiliser des peintures à solvants biologiques non toxiques, dans les travaux qui sont effectués dans les écoles.
J'ajoute que le même type de problème est en cours dans une crèche du 2e arrondissement, c'est peut-être la loi des séries. Là, un solvant utilisé dans la colle pour refaire un revêtement de sol a entraîné les mêmes problèmes pour les enfants et le personnel encadrant.
Les parents d'enfants sont en train de faire signer une pétition à ce sujet.
Je voudrais juste ajouter que si ce genre d'incidents se produit, c'est parce que nous rattrapons depuis deux ans et demi des retards importants dans l'entretien des crèches et des écoles et que nous utilisons les petites vacances pour effectuer ces travaux. L'école ou la crèche reprenant rapidement son activité, les solvants n'ont pas le temps de s'évaporer et je pense que c'est ce qui conduit aux problèmes qui nous sont posés.
Toutefois, comme nous devons continuer les travaux, il me paraît important que notre collectivité puisse avoir recours, dans ses appels d'offres, aux produits dits biologiques qui ne comportent pas de solvants chimiques pouvant irriter et créer des allergies graves.
C'était le but du v?u.
M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Merci beaucoup.
M. Eric FERRAND nous indique un avis favorable de l'Exécutif.
Je mets donc aux voix, à main levée, la proposition de v?u référencé n° 20 dans le fascicule, déposée par M. BOUTAULT.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
La proposition de v?u est adoptée. (2003, V. 186).
(M. Christophe CARESCHE, adjoint, remplace M. Christophe GIRARD, adjoint, au fauteuil de la présidence).