Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

155 - QOC 2003-812 Question de Mme Véronique DUBARRY et des membres du groupe "Les Verts" à M. le Préfet de police à propos de la localisation des activités de prévention routière

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2003


Libellé de la question :
"Mme Véronique DUBARRY et les membres du groupe "Les Verts" ont fait parvenir, il y a peu, plusieurs documents dressant le bilan des actions menées par la Préfecture de police en matière de sécurité routière.
Ayant eu l'occasion d'assister à une activité de prévention routière à destination d'enfants du premier degré, Mme Véronique DUBARRY a parcouru avec beaucoup d'attention le chapitre concernant le partenariat avec l'Académie de Paris. Les actions qui y sont décrites paraissent du plus grand intérêt et on constate à quel point elles sont bien menées par les agents de la Préfecture de police.
Par contre, Mme Véronique DUBARRY et les membres du groupe "Les Verts" s'interrogent et s'insurgent contre les conditions dans lesquelles ces séances se déroulent. En effet, le local et la piste d'évolution qui se situe boulevard de la Chapelle sont installés sur le terre-plein central du boulevard, sous le métro aérien.
Ce lieu est bruyant, extrêmement bruyant, obligeant les agents, les enfants et les enseignants à hurler pour se faire entendre, et l'air y est irrespirable à cause du flux incessant de voitures des deux côtés de la piste.
Ils ne comprennent pas que l'on puisse décemment faire travailler des agents dans ces conditions et surtout que l'on y expose des enfants.
Mme Véronique DUBARRY et les membres du groupe "Les Verts" aimeraient savoir s'il est envisagé une délocalisation de cet équipement et, sinon, quelles mesures compte prendre M. le Préfet de police pour que le travail des agents et l'apprentissage des enfants se fassent dans de meilleures conditions."
Réponse (M. LE PRÉFET DE POLICE) :
"Je puis vous indiquer que les locaux de la piste d'éducation routière situés 32, boulevard de la Chapelle (18e), sous le métro aérien, appartiennent à la Mairie de Paris.
J'ajoute que le lieu est exploité depuis 1986 par l'association "C.I.P. 18", qui propose de nombreuses activités culturelles et artistiques aux enfants, adolescents et adultes.
Ce lieu se révèle être effectivement inadapté.
Néanmoins, il présente des avantages indéniables, situé à la limite des 10e et 18e arrondissements, le site est apprécié des enseignants car il permet aux écoles localisées à proximité de se déplacer à pied.
De plus, le secteur est correctement desservi par les transports en commun, tels que les R.E.R. B, D et E, les lignes de métro 2, 4 et 5 ainsi que de nombreuses lignes de bus.
Par ailleurs, j'ajoute que le métro aérien protège les utilisateurs en cas d'intempéries et de fort ensoleillement.
Enfin, il est à noter que la présence policière qu'occasionne le fonctionnement d'un tel service dans le secteur est très appréciée des riverains.
L'installation d'un extracteur d'air voire d'une climatisation pour la salle de cours serait utile.
J'ai décidé de la mise en place d'un groupe de travail destiné à recueillir des propositions concrètes en vue de l'amélioration de la situation actuelle."