Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

109 - QOC 2003-881 Question de Mme Cécile RENSON et des membres du groupe U.M.P. à M. le Maire de Paris concernant la fréquence des contrôles de la qualité de l'eau du robinet pour les crèches et les écoles parisiennes

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2003


Libellé de la question :
"La surveillance de l'eau recueillie au robinet est effectuée par des contrôles sanitaires répétés.
Avec quelle fréquence ces contrôles sont-ils effectués dans les crèches et les écoles parisiennes ?
A quelle date les services municipaux compétents ont-ils vérifié pour la dernière fois la qualité de l'eau distribuée dans les établissements qui accueillent nos enfants ?"
Réponse (M. Myriam CONSTANTIN, adjointe) :
"Les analyses d'eau réalisées dans le cadre du contrôle réglementaire sont encadrées par les décrets n° 89-3 du 3 janvier 1989 et 2003-461 du 21 mai 2003. Ces décrets précisent le nombre d'analyses, les paramètres à analyser, les fréquences de prélèvements ainsi que les stades de la filière de production et de distribution de l'eau auxquels il convient de les effectuer.
Il est absolument évident que nous tenons tous les engagements réglementaires en matière de contrôle des eaux. Cependant, la Ville de Paris ne se contente pas de ces seuls contrôles et effectue régulièrement de sa propre initiative d'autres contrôles et prélèvements afin de garantir au mieux la qualité de l'eau.
Au cours de l'année 2003, 442 prélèvements auront été effectués par le C.R.E.C.E.P. dans les établissements de la Direction de l'Action sociale, de l'Enfance et de la santé et 441 dans les établissements de la Direction des Affaires scolaires, soit près de 890 prélèvements intéressant près de 360 établissements recevant des enfants.
De plus, lorsque l'eau présente une altération quelconque, la Ville de Paris déclenche alors une procédure d'urgence comprenant une analyse détaillée de l'eau et une inspection des canalisations de la structure incriminée. Des contrôles sur l'état des canalisations et de l'eau dans les crèches sont réalisés à l'ouverture de chaque nouvel établissement et à la suite de tous travaux dans une structure qu'ils aient ou non eu un lien avec l'arrivée d'eau.
Par ailleurs, jusqu'à présent, les prélèvements intéressant le réseau de distribution étaient réalisés en un point situé à l'aval immédiat du compteur général de l'établissement ; à compter du 25 décembre prochain et en application de textes récents, ils seront réalisés au robinet du consommateur. A cet effet, la D.A.S.S. constitue actuellement un fichier des établissements qui seront systématiquement contrôlés et au nombre desquels se trouveront des crèches et des écoles.
Vous le constatez, pour la Municipalité, pour mes collègues Eric FERRAND et Olga TROSTIANSKY et pour moi-même, le contrôle de la qualité sanitaire de l'eau dans les écoles et les crèches est une préoccupation constante.
Nous disposons d'un outil très précieux, le C.R.E.C.E.P., qui est une régie de la Ville de Paris, dont les personnels sont des professionnels et des scientifiques de haut niveau. Il est très important que les services de la Ville dans leurs activités de contrôle de l'eau, notamment dans les écoles et les crèches, s'appuient sur ce remarquable laboratoire d'analyse et de recherche. Daniel MARCOVITCH qui en est le Président est à plusieurs reprises intervenu dans ce sens à mes côtés, et je l'en remercie.
Je note enfin qu'une marge sensible de progrès existe. C'est la volonté de l'Exécutif pour les années à venir. C'est notamment pourquoi, avec Eric FERRAND et Olga TROSTIANSKY, nous réfléchissons actuellement à l'amélioration du système de contrôle et de prélèvements dans les crèches et écoles."