Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2010
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2010, DDEEES 288 - Signature avec la société CMO d’une convention définissant les conditions financières d’organisation d’un salon des antiquaires sur la pelouse de la Muette (16e).

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2010


 

M. Bernard GAUDILLÈRE, adjoint, président. - Nous allons revenir un instant en arrière, si vous le permettez, parce que M. ALPHAND, qui est revenu en séance, souhaitait vivement s?exprimer sur le projet de délibération DDEEES 288 concernant signature avec la société CMO d?une convention définissant les conditions financières d?organisation d?un salon des antiquaires sur la pelouse de la Muette.

J?ai volontiers accédé à son souhait.

Monsieur ALPHAND, vous avez la parole, pour 5 minutes maximum.

M. David ALPHAND. - Merci, Monsieur le Maire. Je suis sensible à votre geste et je n?abuserai pas de mon temps de parole, d?ailleurs.

Je voulais simplement relever un point concernant ce projet de délibération qui concerne le salon des antiquaires qui se tient dans le 16e arrondissement.

En règle générale, lorsque la Ville expose le montant d?une redevance ou le montant d?un marché public, elle développe généralement suffisamment largement pour que l?on puisse connaître les critères et les points de référence qui l?amènent à fixer le montant proposé.

Or, précisément, dans ce projet de délibération, le montant de 100.000 euros est fixé de manière tout à fait péremptoire et en tout cas sans explication particulière. Je voulais simplement obtenir quelques éléments d?information qui puissent nous éclairer pour savoir comment est-ce qu?on fixe à 100.000 euros pile, comme ça, ce forfait concernant le salon des antiquaires dans le 16e arrondissement.

J?ai été très bref.

M. Bernard GAUDILLÈRE, adjoint, président. - Merci.

Pour vous répondre, la parole est à Mme COHEN-SOLAL.

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, au nom de la 2e Commission. - Merci, Monsieur.

Nous avons déterminé ce prix par une prise en compte des lieux et du temps passé. Nous avons, vous le savez, fait une proposition pour que ce lieu soit mis à disposition de cette manifestation, à la condition que Mme MARGERIDON, qui est responsable de ce salon des antiquaires, remette en état ce lieu fragile après cette manifestation. Nous avons pris en compte le fait qu?il y aurait de l?argent dépensé pour remettre ce lieu en état. C?est ainsi que les services sont arrivés à ce chiffre de 100.000 euros.

Voilà, Monsieur, l?explication que je voulais vous donner.

M. Bernard GAUDILLÈRE, adjoint, président. - Merci, Madame.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DDEEES 288.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2010, DDEEES 288).