Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2010
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2010, Vœu déposé par le groupe “Les Verts” relatif à un soutien à l’association “La Petite Maison Tibétaine”.

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2010


 

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Nous passons maintenant à l?examen du v?u référencé n° 84 dans le fascicule, déposé par le groupe ?Les Verts?, relatif à un soutien à l?association ?La petite maison tibétaine?.

La parole est à M. Sylvain GAREL.

M. Sylvain GAREL. - Merci, Monsieur le Maire.

Comme vous le savez, la situation au Tibet ne s?arrange pas. Ce n?est pas parce que nous en parlons moins qu?il y a deux ans que la situation du peuple tibétain se soit améliorée, bien au contraire : le régime chinois continue à opprimer ce peuple et bien entendu, beaucoup de Tibétains désespérés quittent le Tibet pour se réfugier dans différents pays du monde ; la diaspora tibétaine est de plus en plus importante.

Certains, certes pas des plus nombreux, viennent en France. On estime qu?ils sont 700 à vivre aujourd?hui à Paris.

C?est très compliqué parce que, bien entendu, la culture tibétaine et la culture française sont très éloignées. De plus, ce n?est pas un pays de langue francophone. Il y a donc des difficultés pour eux, pour s?intégrer dans notre pays.

C?est pour cela qu?à l?initiative d?universitaires français qui travaillent sur la langue tibétaine avec des Tibétains, il a été proposé de créer une association qui s?appelle ?La petite maison tibétaine?, pour accueillir les Tibétains qui arrivent en France, leur permettre déjà de se retrouver entre eux, mais aussi d?apprendre le français, de recevoir des conseils dans les domaines sociaux pour pouvoir obtenir des droits et donc, nous souhaitons que la Ville de Paris aide cette association en lui permettant de trouver un local pour développer ses activités.

C?est le sens de ce v?u que je défends au nom du groupe ?Europe Écologie - Les Verts?.

Je vous remercie.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Merci.

La parole est à M. BOUAKKAZ pour la réponse.

M. Hamou BOUAKKAZ, adjoint. - Monsieur le Maire, mes chers collègues, l?association ?La petite maison tibétaine? a fait sa demande de local vendredi dernier.

Dès lors, quand bien même je serais extrêmement attentif, ce qui est le cas, à son droit de trouver les moyens de son expression, je ne suis pas encore magicien et je ne puis, du vendredi au lundi, trouver un local à cette association.

Toutefois, elle sera, je pense, très bien conseillée dans la maison des associations la plus proche de l?endroit où réside l?un de ses administrateurs et par ailleurs, elle pourra, en plus de la démarche qu?elle a entreprise auprès des services dont j?ai la charge, se rapprocher des bailleurs sociaux pour faire avancer sa demande de local.

Évidemment, je ne vais pas demander le retrait ni émettre un avis défavorable à ce v?u, puisque je fais partie de ceux qui souhaitent donner un local à toutes les associations qui défendent des causes honorables.

Cependant, j?attire tout de même votre attention sur le fait que les v?ux seront évalués à leurs résultats et il faudrait faire attention à ne pas porter des v?ux qui soient assez ?non opposables?, dans le sens où, par exemple, émettre un v?u pour que chaque personne mal logée ait un logement est un v?u tout à fait utile, mais sa réalisation sera lente.

Or, nous le savons, les locaux associatifs sont rares et les demandes sont nombreuses.

Je termine par une citation du Bouddha, en toute laïcité, qui dit que : ?Entre la terre et le ciel, toute résidence est éphémère?. Je laisse cette association méditer et j?encourage cette demande en vous demandant de voter favorablement ce v?u.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Merci. Avis favorable de l?Exécutif.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe ?Les Verts?, assortie d?un avis favorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2010, V. 276).