Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2010
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2010, Condoléances.

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2010


 

M. LE MAIRE DE PARIS. - Mes chers collègues, nous avons appris avec tristesse la disparition survenue le 18 octobre dernier de Michel Elbel, ancien adjoint au Maire de Paris, conseiller de Paris, conseiller régional d?Ile-de-France.

(Les conseillers se lèvent).

Ingénieur en organisation et informatique, Michel Elbel adhéra au Centre Démocrate en 1966 et fut élu conseiller de Paris dans le 16e arrondissement de 1971 à 1989.

Il fut adjoint au Maire de Paris chargé de la réforme administrative, puis de la propreté.

M. Elbel fut aussi président du SYCTOM, ainsi qu?administrateur, puis président d?AIRPARIF.

En outre, il fut membre de la commission nationale de l?informatique et des libertés de 1983 à 1993.

Michel Elbel, que beaucoup d?entre nous ont très bien connu, avait le sens de l?intérêt général et mettait ses grandes qualités de gestionnaire au service des Parisiens.

Je tiens à saluer son élégance de comportement et sa capacité de travailler au-delà de tous les clivages partisans.

Au nom du Conseil de Paris et en mon nom personnel, j?adresse à la famille et aux proches de Michel Elbel les condoléances de notre Assemblée.

(L?Assemblée, debout, observe une minute de silence).

Mes chers collègues, nous avons aussi appris?

(Problème de micro).

Je voulais vous informer que nous avions appris la disparition à la fin de la semaine dernière de Bernard Guyomard et de Manuel Diaz. Bien sûr, ce n?était pas possible de leur rendre hommage ce matin, d?autant qu?à ma connaissance, Manuel Diaz ne sera enterré que demain. Nous le ferons donc à notre séance de décembre.

Je voudrais vous dire, même si ce n?est pas une élue, que j?ai appris hier après-midi, avec beaucoup de tristesse, le décès de Marie-Louise Taittinger, l?épouse de Pierre-Christian ; je voulais vous le dire.