Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2001
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

129 - QOC 2001-414 Question de M. Pierre-Christian TAITTINGER et des membres du groupe "Démocratie libérale et indépendants" à M. le Maire de Paris concernant des mesures d'urgence pour améliorer la propreté à Paris

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 2001


Libellé de la question :
"M. Pierre-Christian TAITTINGER et les membres du groupe "Démocratie libérale et indépendants" souhaitent connaître quelles mesures d'urgence M. le Maire de Paris compte prendre pour améliorer la propreté dans la Capitale.
Il serait indispensable d'inventer un plan "Vigipirate" pour la propreté."
Réponse (M. Yves CONTASSOT, adjoint) :
"Afin de faire face à l'augmentation de la production de déchets, à la forte fréquentation de certains secteurs et au manque de civisme de certaines personnes, les Services techniques de la Propreté de Paris procèdent actuellement à une refonte sensible de l'organisation des prestations de propreté accompagnée d'un renforcement des moyens.
Ainsi, le roulement est progressivement rétabli dans les rythmes de travail des personnels afin d'assurer le week-end la continuité des actions de nettoiement. Les zones d'intervention de chaque agent, et notamment leurs cantons de balayage, sont réorganisées dans les secteurs où l'urbanisme a beaucoup évolué au cours des dernières années.
Pour la collecte des déchets, la mise en ?uvre du plan "Vigipirate" renforcé a nécessité la neutralisation en urgence du parc existant de 16.000 corbeilles dans Paris et leur remplacement par des matériels dotés de réceptacles en plastique transparent.
Il va de soi que la mise en ?uvre du plan "Vigipirate" oblige les agents du nettoiement à collecter sept jours sur sept les déchets déposés aux abords des corbeilles obturées ou dans les porte-sacs de substitution rendant plus difficile l'exercice de leurs missions habituelles.
Toutefois, à l'issue de cette période de précaution, comme cela avait été prévu initialement, de nombreuses corbeilles supplémentaires seront installées sur les sites choisis en concertation avec chaque mairie d'arrondissement. La fréquence de ramassage de ces corbeilles le soir et le week-end a été augmentée dès le mois de septembre. Les abords des écoles et des crèches sont maintenant nettoyés quotidiennement avant l'ouverture des établissements.
Concernant la question spécifique des déjections canines, la distribution de sacs de ramassage dans des quartiers test et le renforcement de la verbalisation des propriétaires vont marquer dans les prochaines semaines le début d'une action qui prendra toute son ampleur dans les mois à venir.
Il est rappelé enfin que le Maire et l'Adjoint à la Propreté ont d'ores et déjà annoncé l'engagement d'un vaste plan propreté dans lequel les maires d'arrondissements seront particulièrement impliqués. La mise en ?uvre de ce dispositif dont il est rappelé qu'il constitue une priorité de l'équipe municipale a du simplement être différée du fait du plan "Vigipirate"."