Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2001
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

151 - QOC 2001-321 Question de M. Jean-Didier BERTHAULT et des membres du groupe "Rassemblement pour la République et apparentés" à M. le Maire de Paris relative aux conditions de circulation à la porte d'Asnières (17e)

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 2001


Libellé de la question :
"Les conditions de circulation dans le quartier de la porte d'Asnières deviennent de plus en plus difficiles, causant de nombreuses nuisances aux riverains.
En outre, la construction du nouveau quartier "des Hauts de Malesherbes", et donc de 577 nouveaux logements, va provoquer l'arrivée d'environ 2.000 personnes de plus dans ce secteur et, de ce fait, de nombreux véhicules supplémentaires.
Les responsables du projet de Z.A.C. prévoient donc un engorgement encore plus important, qui rendrait impossible toute circulation dans ce secteur, et les riverains actuels ou futurs redoutent la dégradation d'une situation déjà très mauvaise.
Ce phénomène est amplifié par le fait que ce quartier est mal desservi en transports en commun, n'ayant à proximité aucune station de métro, ni de R.E.R.
Au vu de ces éléments, quels aménagements rapides M. le Maire de Paris compte-t-il entreprendre pour fluidifier les conditions de circulation autour de la porte d'Asnières ?"
Réponse (M. Denis BAUPIN, adjoint) :
"Les difficultés de circulation rencontrées actuellement dans le quartier de la Porte d'Asnières sont liées aux différents travaux en cours dans le secteur.
Les travaux de mise en site protégé des couloirs autobus sur les boulevards des Maréchaux du 17e arrondissement s'achèveront pour leur part à la mi-novembre.
Les travaux en cours sur la Porte de Clichy génèrent par ailleurs des reports de circulation dans le secteur de la Porte d'Asnières.
Ces difficultés seront résorbées à l'achèvement de ces deux secteurs de travaux importants.
Par ailleurs, comme dans tout projet d'urbanisme opérationnel, l'analyse de la circulation induite par l'opération dans le secteur est un des éléments étudiés en amont des opérations qui concourent à orienter sa définition.
Dans le cas des "Hauts de Malesherbes", les nouveaux immeubles de logement prévus dans le projet de Z.A.C. ne généreront que des flux supplémentaires marginaux au regard de la circulation générale, ce qui n'en modifiera donc pas les conditions de manière significative."