Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2001
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

215 - QOC 2001-390 Question de M. Jack-Yves BOHBOT à M. le Maire de Paris concernant l'ouverture au public du futur jardin de l'Hôtel Saint-Aignan (3e)

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 2001


Libellé de la question :
"M. le Maire de Paris envisage-t-il d'ouvrir au public le futur jardin de l'Hôtel Saint-Aignan qui abrite le Musée d'histoire et d'art du Judaïsme (3e) ?"
Réponse (M. Yves CONTASSOT, adjoint) :
"A l'arrière de l'hôtel Saint-Aignan, la Ville de Paris dispose en effet d'un espace libre de 3.980 mètres carrés composé de trois terrains distincts.
- Un jardin historique attaché à l'hôtel de Saint-Aignan, d'une surface de 2.220 mètres carrés.
- Un terrain situé sur les fonds des parcelles des 19-21-23 rue Michel-Le-Comte et 79, rue du Temple, de 1.090 mètres carrés.
- Un terrain situé 14/16, impasse Berthaud de 670 mètres carrés.
Le programme prévoit la création d'un espace vert unique sur ces trois terrains
Cette opération a été approuvée par la Commission des Opérations Immobilières dans sa séance du 10 mars 1999. Un budget de 10.418.680 F T.T.C. a été inscrit au budget d'investissement de 1999-2000.
Mais depuis cette date, la poursuite des études est stoppée. En effet, le Musée d'Art d'Histoire du Judaïsme (MAHJ), installé dans l'hôtel Saint-Aignan, a fait part de ses inquiétudes en matière de sécurité et craint la pose d'engins explosifs dans le jardin. Il souhaite la pose d'une grille et d'un écran pare-balles en verre au milieu du jardin pour isoler les façades du musée, ce qui ne convient pas à l'architecte des Monuments Historiques.
Les solutions envisagées de part et d'autre n'ont pas fait l'objet d'accord. Aussi le Secrétaire général de la Ville de Paris a-t-il été saisi pour organiser la concertation entre les différents intervenant, Direction des Affaires culturelles, Direction des Parcs, Jardins et Espaces verts et le musée d'Art d'Histoire du Judaïsme afin de faire aboutir rapidement ce projet."