Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2001
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

149 - QOC 2001-319 Question de M. Jean-Didier BERTHAULT et des membres du groupe "Rassemblement pour la République et apparentés" à M. le Maire de Paris sur la candidature de Paris aux Jeux Olympiques

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 2001


Libellé de la question :
"M. le Maire de Paris rappelle fréquemment son souci de transparence dans la gestion des affaires municipales. M. Jean-Didier BERTHAULT et les membres du groupe "Rassemblement pour la République et apparentés" ne peuvent que souscrire à de telles intentions.
Ils sont donc très surpris du silence de M. le Maire de Paris sur les suites de la candidature de Paris aux Jeux olympiques, sujet pourtant consensuel, initié par la mandature précédente, projet soutenu par la quasi-totalité des membres du Conseil de Paris ainsi que par la Région d'Ile-de-France.
En effet, depuis le 13 juillet dernier, date à laquelle il a été appris que la candidature de Paris n'était pas retenue pour l'organisation des Jeux olympiques de 2008, les élus parisiens n'ont bénéficié d'aucune information sur l'évolution de ce dossier et ses conséquences financières.
En outre, M. le Maire de Paris a débuté une série de consultations sur l'éventualité du dépôt d'une nouvelle candidature de Paris pour les Jeux olympiques de 2012.
M. Jean-Didier BERTHAULT et les membres du groupe "Rassemblement pour la République et apparentés" ne doutent pas que M. le Maire de Paris souhaite rapidement y associer les Présidents des différents groupes du Conseil de Paris et leur faire part de l'état de ses réflexions sur ce sujet pour que subsiste autour de ce projet l'esprit de consensus qui l'a toujours animé."
Réponse (M. Pascal CHERKI, adjoint) :
"Le 13 juillet dernier, le Comité international Olympique a choisi la Ville de Pékin pour l'organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2008.
Dès le 17 juillet, j'ai réuni à l'Hôtel-de-Ville, en présence de plusieurs Présidents de groupe, dont celui du groupe R.P.R. et du groupe "Ensemble pour Paris", tous les acteurs de la candidature de Paris 2008 pour les remercier de leur contribution.
A cette occasion, j'ai annoncé mon intention de consulter très largement avant de me prononcer sur l'opportunité d'une éventuelle candidature pour 2012.
Je consulterai bien évidemment les Présidents de Groupe du Conseil de Paris pour connaître, le moment venu, l'état de leurs réflexions sur ce sujet. Le caractère consensuel d'une candidature est en effet un atout essentiel dans la compétition avec les villes concurrentes et je m'efforcerai de le réunir dans l'éventualité d'une candidature pour 2012.
Je rappelle que les candidatures pour l'organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2012 devront être déposées en 2003 pour une désignation en 2005.
Quant au Groupement d'Intérêt public Paris 2008, il devra être dissous avant le 31 juillet 2002, conformément à ses statuts. Les conditions de cette dissolution seront prochainement examinées par le Comité de candidature auquel participent des représentants de notre Assemblée. Aucune contribution supplémentaire ne devrait être demandée aux partenaires publics du GIP que sont la Ville de Paris, la Région Ile-de-France et l'Etat."