Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2001
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

188 - QOC 2001-363 Question de Mme Marie-Chantal BACH, MM. Laurent DOMINATI et Jack-Yves BOHBOT à M. le Préfet de police sur les mesures à prendre pour assurer la sécurité des synagogues de Paris

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 2001


Libellé de la question :
"Lors du week-end du 6 octobre, entre 2 offices religieux, une synagogue de la région parisienne, située à Stains, a fait l'objet d'un acte de vandalisme.
Ce nouvel incident intervient à la suite de nombreux actes criminels dont des synagogues de la Région parisienne (Clichy-sous-Bois, Villepinte..) ont été prises pour cibles.
Mme Marie-Chantal BACH, MM. Laurent DOMINATI et Jack-Yves BOHBOT souhaiteraient connaître quelles mesures M. le Préfet de police envisage de prendre pour assurer la sécurité des très nombreuses synagogues situées à Paris."
Réponse (M. LE REPRÉSENTANT DU PRÉFET DE POLICE) :
"Compte tenu du contexte international, les synagogues ainsi que les principaux sites culturels israélites bénéficient, bien évidemment, de mesures de surveillance et de protection spécifiques, dans le cadre de la mise en ?uvre du plan "Vigipirate" renforcé.
J'ajoute qu'au-delà des dispositions prises par mes services, les responsables de ces sites ont été sensibilisés à la nécessité de renforcer les mesures de sécurité interne.
Afin de les aider dans leurs démarches, une fiche "réflexes", rappelant les consignes de vigilance à observer, a été très largement diffusée, dès le 12 septembre dernier, auprès de l'ensemble des administrations et autres lieux recevant du public.
Par ailleurs, une liaison permanente d'assistance et de conseil a été mise en place au sein de chaque commissariat central d'arrondissement. Cette mission a été confiée à des "officiers Vigipirate", qui sont disponibles à tout moment pour répondre aux interrogations des responsables de la sécurité des sites sensibles de l'arrondissement. Ils sont également chargés de coordonner les actions et mesures, afin qu'elles soient adaptées, au mieux, à la situation locale.
Je puis enfin vous préciser que d'autres dispositions spécifiques sont parallèlement mises en ?uvre par mes services en période de fêtes religieuses relevant du culte israélite.
Très récemment, à l'occasion des fêtes du Tichri qui se sont déroulées entre le 17 septembre et le 10 octobre derniers, les 139 lieux de culte recensés dans la capitale ont ainsi fait l'objet de surveillances renforcées, qui se sont traduites par des gardes statiques et de fréquentes rondes et patrouilles aux abords des bâtiments.
Je puis ainsi vous donner l'assurance que toutes les mesures nécessaires sont prises pour assurer la sécurité des fidèles et des synagogues sur laquelle vous avez bien voulu appeler mon attention."