Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2001
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

54 - 2001, JS 522 - Autorisation à M. le Maire de Paris d'attribuer aux jeunes artistes amateurs des aides financières et des prix en musique, théâtre et danse dans le cadre de l'opération "Paris Jeunes Talents"

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 2001


M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Nous passons maintenant au projet de délibération JS 522 autorisant M. le Maire d'attribuer aux jeunes artistes amateurs des aides financières et des prix en musique, théâtre et danse dans le cadre de l'opération "Paris Jeunes talents".
La parole est à Mme BROSSEL.
Mme Colombe BROSSEL. - Merci, Monsieur le Maire.
Très rapidement, je tenais à attirer l'attention de notre Assemblée sur cette délibération parce qu'il me semble qu'à plusieurs titres elle est exemplaire et je tenais à m'en féliciter.
Cette délibération porte sur l'attribution à de jeunes artistes amateurs des aides financières et des Prix en musique, théâtre et danse, dans le cadre de l'opération "Paris Jeunes talents".
Cette opération est dans la suite d'une opération préexistante appelée "aide à la jeune création". Ce dispositif a cependant été largement modifié et c'est sur ces modifications que je voulais attirer votre attention.
Le dispositif a été élargi puisqu'il s'adressera à des jeunes de 13 à 28 ans. Je ne peux que me féliciter de cet élargissement de tranches d'âge.
L'aide financière attribuée pour couvrir les frais d'utilisation soit de locaux pour les répétitions d'enregistrements soit pour les frais de montage de spectacles de théâtre est attribuée sous forme de bourses et il y a un changement de nature puisque ces bourses deviennent une aide financière.
C'est quand même un changement important puisque, comme vous le savez, les bourses sont fiscalisées et le changement de la nature de l'aide permet de ne plus mettre de jeunes artistes amateurs dans une situation délicate. Ils recevaient une aide de la municipalité et se retrouvaient de fait fiscalisés "grâce" à cette bourse, si l'on peut dire.
D'autre part, ce dispositif met en place un véritable partenariat entre les jeunes et la municipalité puisqu'après avoir été récompensés par la Ville de Paris, les jeunes artistes s'engagent à se produire 5 fois dans des lieux d'activité municipaux, que ce soit des centres d'animation ou d'autres lieux de la ville.
Cela instaure un véritable partenariat et n'est pas uniquement une attribution sans contrepartie.
Enfin, et c'est le dernier point sur lequel je voulais me féliciter, cette délibération a été l'occasion d'un véritable partenariat entre deux directions et deux élus puisque cette délibération a été montée de concert par Christophe GIRARD et Clémentine AUTAIN.
Il est bon que notre municipalité mette en place des dispositifs de partenariat comme celui-là qui ne servent qu'à servir les Parisiennes et les Parisiens.
Nous évoquions hier la vie étudiante à Paris en rappelant qu'il était important de donner au monde étudiant toute sa place à Paris. Je pense que cette préoccupation, nous devons l'avoir pour l'ensemble de la jeunesse. Un dispositif tel que l'opération "Paris jeunes talents", qui est un moyen de mettre à de jeunes artistes amateurs "le pied à l'étrier" et de leur permettre une première impulsion dans le monde professionnel me paraît être de nouveau un acte fort de la municipalité en faveur de l'autonomie de la jeunesse.
De cela aussi je ne pouvais que me féliciter et vous remercier.
Mme Clémentine AUTAIN, adjointe, au nom de la 7e Commission. - Je remercie ma collègue des compliments qu'elle a faits sur ce nouveau dispositif.
Je voudrais juste insister sur l'un des points soulevés qui concerne la transversalité qui a primé dans l'élaboration de ce projet, qui est nouvelle et qui marque la nouvelle culture municipale. Nous avons élaboré ce dispositif avec Christophe GIRARD, de telle sorte que les jeunes amateurs ou les jeunes en voie de professionnalisation puissent trouver un contact avec le monde des professionnels.
Je vous remercie.
M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Je vous remercie.
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération JS 522.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (2001, JS 522).