Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2001
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

84 - QOC 2001-351 Question de M. Alain MORELL et des membres du groupe socialiste et radical de gauche à M. le Maire de Paris concernant l'école qui se trouve, 9, rue de Vaugirard (6e)

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 2001


Libellé de la question :
"M. Alain MORELL et les membres du groupe socialiste et radical de gauche apprennent avec satisfaction la mise en place du dispositif renforcé de surveillance des points école par la Ville de Paris.
Depuis de nombreuses années, les responsables de l'école et les associations de parents d'élèves ont alerté sur l'urgence d'affecter des moyens adaptés pour l'école de la rue de Vaugirard, et notamment pour la sécurité aux heures de sortie d'école, au carrefour des rues de Vaugirard et Médicis, particulièrement dangereux de par sa configuration.
M. le Maire de Paris peut-il indiquer à M. Alain MORELL et aux membres du groupe socialiste et radical de gauche les dispositions précises qui seront prises, en liaison avec le Préfet de police, pour améliorer la sécurité des enfants à la sortie de cette école, et notamment l'affectation d'agent sur ce site."
Réponse (M. Christophe CARESCHE, adjoint) :
"Pour répondre aux préoccupations largement exprimées par les Parisiennes et les Parisiens, la nouvelle municipalité s'est fixée, entre autres objectifs, celui de sécuriser les entrées et sorties des élèves aux abords des établissements scolaires de la Capitale.
Pour faire suite aux engagements pris par le Maire de Paris en mai 2001, en matière de sécurité, la Direction de la Prévention et de la Protection a été chargée de procéder au recrutement de 500 Agents locaux de médiation sociale (ALMS).
Ces agents recrutés sous contrat "emplois-jeunes" assureront progressivement la surveillance de l'ensemble des points d'écoles des 20 arrondissements assurés jusqu'alors par les fonctionnaires de police (450 environ).
Toutefois, la mise en place d'un tel dispositif nécessite d'importants moyens logistiques : effectifs, personnel d'encadrement et locaux d'accueil, qui doivent être dégagés du patrimoine administratif de la Ville de Paris.
A ce jour, 72 points d'écoles dans 8 arrondissements : 2e, 4e, 5e, 12e, 16e, 18e, 19e et 20e sont tenus.
Dès que la totalité des moyens requis aura été réunie, le dispositif sera étendu dans d'autres arrondissements y compris le 6e arrondissement. La surveillance du point d'école formé par le carrefour des rues Vaugirard/Médicis sera alors assurée en priorité."