Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2001
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

153 - QOC 2001-323 Question de Mme Roxane DECORTE et des membres du groupe "Rassemblement pour la République et apparentés" à M. le Maire de Paris à propos de l'état de saleté des rues du 18e arrondissement, notamment dans les secteurs "Chapelle" et "Château-Rouge"

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 2001


Libellé de la question :
"Mme Roxane DECORTE et les membres du groupe "Rassemblement pour la République et apparentés" souhaitent attirer l'attention de M. le Maire de Paris sur la saleté des rues du 18e arrondissement, et particulièrement dans les secteurs les plus populaires comme le quartier "Chapelle" ou le secteur de "Château-Rouge".
Les rues du 18e arrondissement sont de plus en plus sales. Le mécontentement des habitants grandit et les plaintes se multiplient. Le dimanche, les rues ressemblent à des "poubelles". Des papiers, des emballages, des déjections canines, des objets encombrants, des déchets ménagers hors des poubelles, sont présents sur les trottoirs et dans les caniveaux. Des bouteilles de verre vides entourent des collecteurs de verre plus que remplis.
Les habitants du 18e arrondissement, et plus particulièrement ceux des quartiers populaires, ont le sentiment de ne pas être traités de la même manière, que leurs rues sont moins nettoyées que dans des quartiers plus bourgeois.
Mme Roxane DECORTE et les membres du groupe "Rassemblement pour la République et apparentés" souhaitent connaître les mesures prises par M. le Maire de Paris, pour le 18e arrondissement, pour remédier à cette situation inacceptable."
Réponse (M. Yves CONTASSOT, adjoint) :
"Les services de la Propreté déploient dans le 18e arrondissement d'importants moyens pour maintenir l'arrondissement dans le meilleur état de propreté possible, tout particulièrement les secteurs La Chapelle et Château-Rouge très fréquentés.
Le quartier de La Chapelle fait l'objet d'un balayage quotidien et d'un lavage, deux à trois fois par semaine. Pour ce qui concerne le secteur Château-Rouge, les rues bénéficient d'un à quatre balayages par jour, et les lavages sont effectués entre trois et sept fois par semaine. Afin que leur entretien soit assuré le dimanche, le roulement a été introduit dans le rythme de travail des agents embauchés depuis le mois de janvier. Par ailleurs, depuis un mois, un engin supplémentaire est affecté le dimanche au ramassage des dépôts sauvages.
Pour la collecte des déchets, la mise en ?uvre du plan "Vigipirate" renforcé a nécessité la neutralisation en urgence du parc existant de corbeilles et leur remplacement par des matériels dotés de réceptacles en plastique transparent. Il va de soi que cette mesure de précaution oblige les agents du nettoiement à collecter sept jours sur sept les déchets déposés aux abords des corbeilles obturées ou dans les porte-sacs de substitution rendant plus difficile l'exercice de leurs missions habituelles.
Il est rappelé enfin que le Maire et l'Adjoint à la Propreté ont d'ores et déjà annoncé l'engagement d'un vaste plan propreté dans lequel les maires d'arrondissement seront particulièrement impliqués. La mise en ?uvre de ce dispositif dont il est rappelé qu'il constitue une priorité de l'équipe municipale a du simplement être différée du fait du plan "Vigipirate"."