Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2001
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

135 - QOC 2001-299 Question de MM. Gérard LEBAN, Daniel-Georges COURTOIS, Mmes Laurence DREYFUSS, Danièle GIAZZI et Laëtitia LOUIS à M. le Maire de Paris à propos des problèmes de propreté causés par le plan "Vigipirate"

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 2001


Libellé de la question :
"MM. Gérard LEBAN, Daniel-Georges COURTOIS, Mmes Laurence DREYFUSS, Danièle GIAZZI et Laëtitia LOUIS sont fréquemment interrogés sur les problèmes de propreté dans les rues. Le sentiment de saleté est renforcé par la mise en place du plan "Vigipirate" qui a condamné un certain nombre de poubelles dans les endroits les plus fréquentés de la Capitale.
Le lundi matin, on peut régulièrement constater que le ramassage des ordures ménagères ne se fait pas aux heures habituelles, en raison de la surcharge des bennes. Ainsi, les conteneurs restent dans la rue pendant plus d'une demi-journée.
MM. Gérard LEBAN, Daniel-Georges COURTOIS, Mmes Laurence DREYFUSS, Danièle GIAZZI et Laëtitia LOUIS demandent à M. le Maire de Paris s'il est possible d'augmenter la fréquence de passage des engins de ramassage pour remédier durablement à ce problème."
Réponse (M. Yves CONTASSOT, adjoint) :
"Comme les autres quartiers parisiens, ceux du 16e arrondissement sont concernés par le renforcement du plan "Vigipirate" et il s'avère nécessaire d'y mettre en ?uvre toutes les dispositions permettant de limiter l'impact négatif de l'indisponibilité des réceptacles.
Les initiatives prises à ce titre depuis le renforcement de ce plan se traduisent à la fois par l'installation de corbeilles provisoires, dotées de sacs en plastique transparent et par l'augmentation des rotations permettant l'enlèvement des déchets abandonnés près des mobiliers neutralisés.
Sur les 1.294 corbeilles implantées sur l'arrondissement, 1.161 ont été obturées, 118 ont été déposées et remplacées par des porte sacs et 15 ont été purement et simplement supprimées. Dans l'immédiat une demande de 100 porte-sacs supplémentaires a été formulée.
Il va de soi que la mise en ?uvre du plan "Vigipirate" oblige les agents du nettoiement à collecter sept jours sur sept les déchets déposés aux abords des corbeilles obturées ou dans les porte-sacs de substitution rendant plus difficile l'exercice de leurs missions habituelles.
Il a été constaté, par ailleurs, que le volume de présentation des ordures ménagères à la collecte était moins important le week-end, plus particulièrement le dimanche, en raison de l'absence d'une partie de la population et de la non sortie des bacs par les gardiens. Cet état de fait explique le volume important présenté le lundi matin. Pour éviter ce phénomène, une action de communication va être lancée auprès des riverains pour que les ordures ménagères soient présentées à la collecte dès le dimanche.
Les services disposent des moyens nécessaires et les mettent en ?uvre pour faire face à au surplus de collecte du lundi. Toutefois, l'enlèvement de ces excédents peut donner lieu ponctuellement à un décalage des horaires de fin de collecte le lundi.
Il est rappelé enfin que le Maire et l'Adjoint à la Propreté ont d'ores et déjà annoncé l'engagement d'un vaste plan propreté dans lequel les Maires d'arrondissements seront particulièrement impliqués. La mise en ?uvre de ce dispositif dont il est rappelé qu'il constitue une priorité de l'équipe municipale a du simplement être différée du fait du plan "Vigipirate"."