Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2001
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

61 - 2001, DLH 138 - Autorisation à M. le Maire de Paris de signer avec la S.I.E.M.P. un bail à caractère emphytéotique portant location du terrain communal situé 6, impasse de la Grosse-Bouteille (18e). - Réalisation d'un programme de construction de 16 logements PLUS. - Participation de la Ville de Paris au financement de l'opération et octroi de sa garantie pour le service des intérêts et l'amortissement des emprunts à contracter par la S.I.E.M.P

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 2001


M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Nous passons au projet de délibération DLH 138 autorisant M. le Maire de Paris à signer avec la S.I.E.M.P. un bail à caractère emphytéotique portant location du terrain communal situé 6, impasse de la Grosse-Bouteille.
Je donne la parole à Mme DECORTE.
Mme Roxane DECORTE. - Monsieur le Maire, mes chers collègues, dans ce projet de délibération, il est indiqué que le Conseil de Paris les 25 et 26 septembre 2000 a approuvé le programme d'aménagement du secteur de l'impasse devant comporter notamment une expansion du lycée d'enseignement industriel Jean-Etienne-Championnet. Quid de cette extension ? Nous savons qu'à la suite d'une décision du Rectorat la disparition de ce lycée professionnel est programmée pour juin 2002, ce qui est à nouveau une remise en cause grave de l'enseignement public dans le 18e où la moitié des jeunes de ce lycée professionnel résident dans l'arrondissement.
Cette année, seules les terminales ont été accueillies, les premières étant dirigées au lycée professionnel Chenevière-Malézieux dans le 12e pour les formations maintenance et dans le 13e au lycée professionnel Barrault pour les formations en outillage avec des sections de quatre à cinq élèves. Cette même faiblesse d'effectifs étant à l'origine de la fermeture du lycée d'enseignement industriel Championnet.
Lors du dernier Conseil du 18e personne de la majorité municipale n'a été en mesure de répondre à cette question. Je vous remercie.
M. Christophe CARESCHE, adjoint, président, au lieu et place de M. Jean-Yves MANO, adjoint, au nom de la 8e Commission. - Je peux répondre car je connais bien ce sujet.
Il est vrai que l'Académie est en train de restructurer un certain nombre d'établissements et de lycées professionnels, avec, pour objectif, de donner de meilleures conditions de travail aux élèves et aux enseignants. Le projet de regroupement concernant le lycée Championnet, présenté à la mairie du 18e il y a plusieurs mois, est un projet qui me paraît tout à fait valable et intéressant. Plutôt que de maintenir des structures peu fréquentées - il y a peu d'élèves dans l'établissement que vous citez -, un projet de ce type entraînera de meilleures conditions d'enseignement.
Monsieur FERRAND, je connais un peu ce dossier, c'est pour cela que je me suis permis de répondre.
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DLH 138.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (2001, DLH 138).