Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Janvier 2005
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2005, V 25 - Vœu relatif à la Petite ceinture ferroviaire.

Débat/ Conseil municipal/ Janvier 2005


 

Délibération affichée à l?Hôtel-de-Ville
et transmise au représentant de l?Etat le 16 février 2005.
Reçue par le représentant de l?Etat le 16 février 2005.

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,

Considérant que RFF et la SNCF ont été saisis par la Ville de Paris afin de réaliser, sur ou le long de portions de la Petite ceinture ferroviaire, des aménagements paysagers, des jardins ou des promenades, dans tous les arrondissements concernés ;

Considérant que la Ville de Paris a fait part de son intention d?acheter la partie de la Petite ceinture située dans le 16e arrondissement, actuellement déferrée ;

Considérant que les riverains ne comprennent pas pourquoi ces aménagements ne se réalisent pas ;

Considérant que RFF et la SNCF tardent a répondre aux demandes et propositions de la Ville de Paris ;

Considérant qu?il y a urgence à réaliser les aménagements proposés ;

Considérant l?insuffisance de l?entretien et du nettoiement de la Petite ceinture ;

Sur la proposition de l?Exécutif,

Emet le voeu :

- que RFF et la SNCF, chacun pour ce qui le concerne, répondent dans les meilleurs délais aux propositions qui leur ont été adressées, afin que la Ville de Paris connaisse leurs intentions à moyen terme, et puisse, dans la mesure du possible, les prendre en compte dans ses projets et élaborer une vision d?ensemble commune du devenir de la Petite ceinture ;

-que puissent être rapidement retenus les sites où desaménagements en promenades plantées ou en espaces verts peuvent être réalisés dans les meilleurs délais ;

- que la Ville de Paris engage une réflexion permettant d?envisager le reclassement de la Petite ceinture en zone UV si les négociations avec RFF ne progressent pas d?ici la fin de l?enquête publique sur le PLU.