Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Janvier 1997
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

28 - 1996, CL 560 - Réalisation par l'O.P.A.C. de Paris d'un programme de construction comprenant 65 logements locatifs aidés, 79 places de stationnement et des locaux commerciaux, situé 4 et 9, impasse Baudricourt et 66, rue Baudricourt (13e). - Octroi de la garantie de la Ville de Paris pour le service des intérêts et l'amortissement des emprunts à contracter par l'O.P.A.C. de Paris. - Participation de la Ville de Paris au financement de cette opération. - Autorisation à M. le Maire de Paris de signer avec l'O.P.A.C. de Paris un bail à caractère emphytéotique portant location du terrain communal situé 4 et 9, impasse Baudricourt et 66, rue Baudricourt (13e).

Débat/ Conseil municipal/ Janvier 1997



M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Nous passons à l'examen du projet de délibération CL 560 concernant la réalisation par l'O.P.A.C. d'un programme de construction rue et impasse Baudricourt.
Je donne la parole à Mme SCHNEITER.
Mme Laure SCHNEITER. - Monsieur le Maire, l'impasse Baudricourt a été victime des bulldozers, notamment un beau bâtiment du XIXe dans lequel était installé une imprimerie. C'est encore une trace de la vie, de l'histoire d'un quartier qui disparaît.
Vous nous proposez la construction de 65 logements sociaux, 79 places de stationnement et de locaux commerciaux, face aux " Olympiades ", dans un quartier déjà hyperdensifié. Est-ce bien raisonnable ?
Ce terrain est à proximité d'un stade, d'une école, d'un collège et d'un lycée, dans un quartier très peuplé, où les jeunes sont nombreux.
Pour tous ces adolescents, qui n'ont comme horizon que des tours, ne vaudrait-il pas mieux créer, sur ce terrain municipal, un équipement culturel et de loisirs à dimensions humaines ?
Je voterai contre ce projet.
M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Je donne la parole à M. BULTÉ pour répondre à Mme SCHNEITER.
M. Michel BULTÉ, adjoint, au nom de la 6e Commission. - Merci, Monsieur le Maire.
Mme SCHNEITER développe un argument, celui de la dédensification, mais moi, je rappellerai qu'il faut quand même que nous puissions réaliser des logements sociaux à Paris et, en l'occurrence, c'est 65 logements P.L.A. pour les familles les plus modestes.
Vous avez raison, Madame SCHNEITER, de parler d'équipements publics, mais si vous connaissiez le quartier, vous sauriez qu'un équipement public existe de l'autre coté de l'endroit où l'on va construire ces 65 logements.
Je rappellerai que ce permis de construire a été délivré le 6 novembre 1996. L'architecte désigné a prévu que cet immeuble ne dépassera pas sept niveaux ce qui reste relativement modeste.
Au point de vue des espaces verts, le Plan d'occupation des sols sera respecté et la plantation d'un certain nombre d'arbres est prévue le long de l'impasse.
L'arrière de l'immeuble donnera d'ailleurs sur un jardin privé, ce qui démontre à l'évidence notre volonté de prendre en compte la politique de Jean TIBÉRI, en ce qui concerne l'urbanisme à visage humain.
Je pense que c'est un projet équilibré, où il y a un certain nombre d'espaces verts à proximité d'équipements publics et en l'occurrence des logements sociaux P.L.A., que tout le monde souhaite voir réalisés dans ce secteur. Il n'y a d'ailleurs pas eu d'opposition en Conseil du 13e arrondissement.
Je vous remercie, Monsieur le Maire.
M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Je remercie M. BULTÉ.
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération CL 560.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstention ?
Le projet de délibération est adopté à la majorité, Mmes SCHNEITER, TAFFIN, MM. DUMAIT et MESMIN ayant voté contre, M. REVEAU s'étant abstenu. (1996, CL 560).