Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Janvier 1997
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

59 - QOC 97-24 Question de M. Pierre CASTAGNOU et des membres du groupe socialiste et apparentés à M. le Maire de Paris à propos de l'accès au parc de stationnement situé square de la Porte de Vanves (14e).

Débat/ Conseil municipal/ Janvier 1997



M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - La question suivante de M. CASTAGNOU à M. le Maire de Paris concerne l'accès au parc de stationnement situé square de la Porte de Vanves (14e).
Elle est ainsi rédigée :
" Depuis de nombreuses années, la réservation aux seuls locataires de la S.A.G.I. de l'accès au parking situé square de la Porte-de-Vanves (14e) fait l'objet d'études de la part de la Ville de Paris, comme en témoignent les réponses de M. le Maire de Paris à plusieurs questions posées à ce sujet.
Ne disposant pas de parking et victimes du stationnement anarchique de voitures dont les propriétaires ne résident pas dans ce quartier, les locataires des immeubles de la S.A.G.I. ne cessent légitimement de demander que ce terrain, qui appartient à la Ville de Paris et n'est pas classé dans le domaine public, leur soit réservé comme parking et que l'entrée de celui-ci soit aménagé à cette fin, à l'instar de ce qui a été fait, par exemple, pour les habitants des immeubles de la S.A.G.I., portes de la Plaine et Brancion (15e).
En réponse à une question de M. Pierre CASTAGNOU et des membres du groupe socialiste et apparentés, M. le Maire de Paris avait répondu, le 23 septembre 1996, que " la Ville de Paris s'oriente vers une solution consistant à clôturer l'espace au profit des seuls locataires du groupe et qu'elle a demandé à la S.A.G.I. de faire des propositions concrètes en ce sens ".
4 mois après, et devant l'urgence d'une solution, M. Pierre CASTAGNOU et les membres du groupe socialiste et apparentés demandent à M. le Maire de Paris :
1°) de bien vouloir leur communiquer les propositions d'aménagement retenues ;
2°) de leur faire savoir si elles ont fait l'objet d'une concertation avec les locataires ;
3°) de leur communiquer le calendrier de leur réalisation. "
Je vous donne la réponse au lieu et place de M. Michel BULTÉ, adjoint.
Comme il a été indiqué le 23 septembre 1996, la Ville de Paris continue à privilégier la solution tendant à réserver à l'usage des locataires les espaces libres du groupe du square de la porte de Vanves.
Toutefois, ce groupe connaît un sentiment d'insécurité croissant qui ne se limite pas au seul problème du stationnement.
Aussi la S.A.G.I. a décidé, en accord avec la Ville de Paris, de confier à un organisme spécialisé la réalisation d'un diagnostic global sur le groupe, tendant à mettre en lumière les causes de ces difficultés et à dégager des pistes d'amélioration.
Cette étude sera menée en liaison étroite avec les locataires, les intervenants sociaux et les élus.
Le problème du stationnement sur la propriété domaniale évoqué par l'intervenant sera traité dans le cadre de cette étude globale.