Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Janvier 1997
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

14 - I - Question d'actualité de M. Jean-Yves AUTEXIER et des membres du groupe du Mouvement des citoyens à M. le Maire de Paris sur les projets de la Commission présidée par M. Jacques FRIEDMANN.

Débat/ Conseil municipal/ Janvier 1997



M. LE MAIRE DE PARIS. - Nous passons à la question d'actualité du groupe du Mouvement des citoyens relative au musée de la Marine.
Monsieur AUTEXIER, vous avez la parole.
M. Jean-Yves AUTEXIER. - Monsieur le Maire, M. le Président de la République a souhaité donner aux Arts d'Afrique, des Amériques, d'Océanie, et d'Asie leur place à Paris, dans un musée des Arts Premiers.
Dans un premier mouvement, il avait été envisagé de l'installer au lieu et place du musée de la Marine, projet qui soulève beaucoup d'émotion.
Les collections du musée de la Marine sont fragiles et naturellement, la France étant une puissance maritime, elle doit avoir, dans sa Capitale, et non pas en province, dans sa Capitale, un musée consacré à la Marine.
Je vous demande votre position.
Quel est le sentiment que vous éprouvez à la lecture des orientations évoquées par la Commission présidée par M. FRIEDMANN ?
Quant à nous, nous avons fait un certain nombre de propositions, vous le savez, qui permettraient de maintenir le musée de la Marine dans le site qu'il occupe, de regrouper le musée de l'Homme et le Muséum national d'histoire naturelle, lequel dispose de possibilités d'extension sur place ou à proximité immédiate de Paris. J'aimerais connaître la position de la Mairie de Paris sur cette affaire importante.
M. LE MAIRE DE PARIS. - Madame MACÉ de LÉPINAY, vous avez la parole.
Mme Hélène MACÉ de LÉPINAY, adjoint. - Merci, Monsieur le Maire.
Le Maire de Paris a pris connaissance avec le plus grand intérêt des conclusions du rapport de M. Jacques FRIEDMANN et des projets de l'Etat concernant la création d'un grand musée des Arts premiers à Paris. Il ne peut que se réjouir de voir le patrimoine muséographique de la Capitale s'enrichir d'un tel établissement à l'instar d'autres capitales mondiales.
Cet équipement sera un pôle d'attraction supplémentaire pour le grand tourisme culturel et contribuera à encourager la recherche scientifique française dans un domaine où sa réputation est déjà très grande.
Ce projet s'accompagne d'un transfert du magnifique musée de la Marine qui avait su se faire une place particulière et attachante au sein du Palais-de-Chaillot. Nous savons d'ailleurs combien le public parisien est attaché à ce musée accessible à tous les âges.
Soucieux que le musée de la Marine reste à Paris, nous avons travaillé en étroite collaboration avec la commission présidée par M. Jean-François DENIAU. Plusieurs sites de la Capitale lui ont été proposés.
Le Maire de Paris suit avec la plus grande attention l'évolution de ces dossiers. La décision finale est toutefois du ressort exclusif de l'Etat.
M. LE MAIRE DE PARIS. - Merci, Madame.