Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2005
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2005, SG 129 - Autorisation à M. le Maire de Paris de signer une convention pour l’attribution d’une subvention d’équipement à l’association “Le Centre audiovisuel de Paris” située au Nouveau Forum des Halles, Porte Saint-Eustache (1er), relative, d’une part, à la 5e tranche du projet de numérisation et, d’autre part, à l’acquisition de matériels techniques et informatiques nécessaires à l’amélioration de l’ensemble des services. - Montant : 1.138.000 euros.

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2005


 

M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Nous examinons le projet de délibération SG 129 concernant une autorisation à M. le Maire de Paris de signer une convention pour l?attribution d?une subvention d?équipement à l?association ?Le Centre audiovisuel de Paris?.

Monsieur DOMINATI, vous avez la parole.

M. Laurent DOMINATI. - Il s?agit d?une subvention très importante, de plus de 1 million d?euros, qui correspond à la dernière tranche du programme de numérisation du Centre audiovisuel de Paris.

Je souhaiterais avoir un certain nombre de précisions à propos de ce projet de délibération.

Premièrement, des précisions d?ordre financier. Dans le projet de délibération qui nous est proposé, le bilan 2004 n?est pas inclus. C?est d?autant plus ennuyeux que le Forum des Images a été intégré au Centre audiovisuel et que l?ensemble du budget, en 2003, était déjà de 12 millions d?euros et qu?il a presque doublé en deux ans.

Deuxième question d?ordre financier, elle vient un peu tard, mais c?est en lisant le bilan que je remarque ce fait que je souhaiterais pouvoir être expliqué. Les dettes du Centre audiovisuel, notamment les dettes fiscales et sociales, passent de

140.000 euros en 2001 à 3 millions d?euros en 2002. Quelles sont les raisons de ces dettes fiscales et sociales ?

Deuxièmement, j?aurais voulu avoir des précisions sur l?intégration du Forum des Images au Centre audiovisuel.

D?autre part, quel est le lien qui est fait avec la nouvelle

S.E.M. Image présidée par Mme COHEN-SOLAL ?

Enfin, je voudrais avoir des précisions sur l?activité elle-même qui est ainsi subventionnée. Il est indiqué que ce qui est important, c?est d?assurer une présence forte de la mémoire audiovisuelle de Paris sur Internet. Si c?est le but, c?est effectivement une action à mener rapidement, d?où ma question : le fonds numérisé sera-t-il accessible à tous sur Internet ou ne s?agira-t-il que des 500 productions propres du Centre audiovisuel ? Ce serait en effet quelque chose de formidable que d?avoir pour tous ceux qui utilisent Internet, et ils sont nombreux, non seulement à Paris, mais aussi à travers le monde, d?avoir accès au fonds audiovisuel de Paris, directement par Internet. C?est un but qui doit être précisé et qui doit être poursuivi.

J?ajoute d?ailleurs que cette entreprise d?accès numérique aux archives audiovisuelles de la Ville devrait avoir son pendant pour les archives écrites. Il serait une excellente chose, Monsieur le Maire, d?engager également la numérisation du fonds de la Bibliothèque historique de la Ville de Paris et de permettre également un accès à ce patrimoine, libre de droits pour l?essentiel, à tous les internautes du monde.

Ce serait très important pour l?éclat de Paris, pour la connaissance et la culture parisienne. Si nous étions une des premières villes à le faire, cela rejaillirait sur le rayonnement de la capitale.

Voilà donc les trois questions et la suggestion que j?avais à faire à l?adjoint chargé de la Culture.

Je vous remercie.

M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Merci.

La parole à M. GIRARD, pour répondre.

M. Christophe GIRARD, adjoint, au nom de la 9e Commission. - Beaucoup de questions assez précises qui méritent en effet des réponses détaillées.

Permettez-moi simplement en introduction, comme nous parlons de culture, de saluer les élèves du collège Georges-Brassens dans les tribunes. C?est bien qu?ils assistent à une séance du Conseil de Paris. Ce sont des élèves du 19e arrondissement.

Sur l?absence de bilan inclus dans les pièces, je dois dire que le document a été transmis à la Direction des Finances. Il est évidemment à votre disposition et il peut l?être dans la journée, si vous le souhaitez.

Pour les liens avec la S.E.M. Image, à ma connaissance, après vérification pendant votre intervention, il n?y a pas de lien, ni objectif ni envisagé, mais je poserai la question plus précisément. A ma connaissance, il n?y en a pas.

Mme GUILMART qui est à mes côtés, adjointe au Patrimoine, me le confirme.

Pour ce qui est du fonds numérisé, bien évidemment, vu l?ambition budgétaire qui a accompagné le projet (les travaux seront achevés en janvier 2007), le but est de permettre au plus grand nombre d?accéder à ce fonds, mais nous devons tenir compte de l?aval des ayants droit. Ce sera au cas par cas. D?une façon générale, le Forum des Images et sa directrice, Mme HERZBERG, ont la volonté de permettre aux Parisiens et à tous ceux qui le souhaitent d?accéder à ce fonds numérisé en grand nombre.

M. Laurent DOMINATI. - Par Internet.

 

M. Christophe GIRARD, adjoint, rapporteur. - Par Internet. La mise en ligne d?un catalogue recensant de façon exhaustive l?ensemble des films qui sont consacrés à notre capitale permettra à la mémoire audiovisuelle de Paris de toucher un public démultiplié à l?échelle mondiale.

A travers ce catalogue général, des liens qu?il offrira vers des sources de visionnage multiples et des offres éditoriales qui en proposeront des parcours guidés, Paris deviendra la première capitale au monde accessible visuellement par les réseaux.

L?impact médiatique promotionnel et symbolique aussi de cette démarche sera porteur de significations fortes en termes de modernité. La mise en ligne de la mémoire audiovisuelle de Paris, la numérisation de la collection du centre audiovisuel de Paris, la modernisation de son système de consultation locale, sans oublier la mise en place de moyens de consultation à distance. On peut donc considérer que tout cela constitue un chantier emblématique d?une ville telle que Paris sachant allier culture du patrimoine et dynamisme innovant. Les deux valeurs ne s?opposent pas mais, bien au contraire, se complètent.

Pour ce qui est de l?équipement, le centre audiovisuel de Paris cherche, par ailleurs, à acquérir divers matériels à hauteur de 367.000 euros nécessaires à l?amélioration de l?ensemble des services : équipement, auditorium, équipement de salle de projection, matériel de production, équipement informatique, intendance et renouvellement acquisition des droits des films qui sont en général très complexes et très lourds.

Ai-je oublié quelque chose, Monsieur DOMINATI ?

M. Laurent DOMINATI. - Les bibliothèques de Paris.

M. Christophe GIRARD, adjoint. - Je demandais à Mme GUILMART puisque cela relève de sa délégation au patrimoine. Elle me confirme que les choses suivent leur cours et M. DERENS a l?air particulièrement satisfait, comme il a dû vous le dire d?ailleurs.

M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération SG 129.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2005, SG 129).