Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

85 - QOC 2003-465 Question de Mme Brigitte KUSTER et des membres du groupe U.M.P. à M. le Maire de Paris à propos des emplacements de stationnement pour handicapés

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2003


Libellé de la question :
"Après avoir constaté la difficulté de plusieurs personnes handicapées de trouver un stationnement aux abords des pharmacies, Mme Brigitte KUSTER et les membres du groupe U.M.P. demandent à M. le Maire de Paris d'étudier la faisabilité d'augmenter le nombre de places à leur intention.
Mme Brigitte KUSTER et les membres du groupe U.M.P. proposent à M. le Maire de Paris d'établir un maillage précis par arrondissement en fonction des commerces, principalement des pharmacies."
Réponse (Mme Pénélope KOMITÈS, adjointe) :
"Actuellement dans Paris, 1.633 emplacements de stationnement pour handicapés, existent et sont destinées à l'usage exclusif des titulaires du macaron G.I.G.-G.I.C., lesquels sont par ailleurs exonérés du paiement de la taxe de stationnement sur les emplacements payants de surface.
De plus, un programme de 250 places aux abords d'établissements recevant du public a été réalisé au titre de l'année 2002, ce qui porte à 1.883 le nombre d'emplacements réservés.
Un programme de 390 nouvelles places est actuellement à l'étude pour 2003. Il est proposé sur cette année d'implanter des places G.I.G.-G.I.C. dans les voies où le stationnement est de régime rotatif, c'est-à-dire dans les rues les plus commerçantes dans lesquelles ce type d'emplacements est absent.
De plus, dans le cadre des programmes d'extension du stationnement payant, des places sont systématiquement aménagées au profit des personnes handicapées selon le ratio d'une place G.I.G.-G.I.C. pour 50 places de stationnement. Il est ainsi prévu de réaliser, au titre des extensions du stationnement payant pour l'année 2003, 360 nouveaux emplacements. Ce qui porte le programme d'aménagements de places G.I.G.-G.I.C. à 750 places pour l'année 2003.
Ainsi, l'augmentation régulière du nombre de places G.I.G.-G.I.C., notamment dans les zones commerçantes, est de nature à faciliter pour les personnes handicapées le stationnement à proximité des pharmacies."