Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

111 - QOC 2003-507 Question de Mme Dominique BAUD et des membres du groupe U.M.P. à M. le Maire de Paris relative aux critères de sélection des animateurs chargés de l'encadrement de l'heure du déjeuner dans les écoles parisiennes

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2003


Libellé de la question :
"De façon régulière, tant au titre de la fréquence dans le même établissement, qu'à l'examen des constats de divers établissements, le problème de compétence des animateurs recrutés par la Ville à l'heure du déjeuner est constaté avec regret et colère dans les écoles.
Tout d'abord, il convient de noter un absentéisme régulier, l'instituteur ne sachant jamais s'il va confier ses élèves, à l'animateur titulaire, au remplaçant du titulaire ou à un autre.
Ensuite, il semble qu'une heure et demie de formation, à des gens dont on n'exige même pas le B.A.F.A., soit parfaitement insuffisant voire irresponsable.
Même faire l'appel semble être une difficulté, alors que, ne serait-ce qu'au titre de la sécurité des petits Parisiens, cette démarche est la plus stricte et élémentaire règle de sécurité.
Mme Dominique BAUD doute fort que les parents qui confient ainsi leurs enfants le matin, seraient satisfaits et sans réaction s'ils connaissaient la réalité de l'encadrement de temps dits "péri-scolaires" et notamment de l'encadrement de l'heure de déjeuner pour les enfants inscrits à la cantine.
C'est pourquoi Mme Dominique BAUD et les membres du groupe U.M.P. demandent à M. le Maire de Paris de bien vouloir tout d'abord les informer des critères de sélection de ces animateurs par les services de la Ville et leur faire des propositions afin d'améliorer leurs prestations."
Réponse non parvenue.