Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

145 - 2003, SG 42 - Subvention de fonctionnement à la S.A.R.L. "l'Eden République" (11e). - Montant : 50.000 euros

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2003


M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Nous passons à l'examen du projet de délibération SG 42 relatif à l'attribution d'une subvention de fonctionnement à la S.A.R.L. "l'Eden République" située dans le 11e arrondissement.
La parole est à M. PAGÈS.
M. Olivier PAGÈS. - Merci, Monsieur le Maire.
Par le projet de délibération SG 42, vous nous proposez, Monsieur le Maire, de voter l'attribution d'une subvention de fonctionnement de 50.000 euros, à "l'Eden République" dans le 11e, au titre de fonctionnement de cette salle d'art et essai - cinéma alternatif qui a un vif succès à l'heure actuelle.
Les "Verts" se félicitent d'une telle initiative.
Cette subvention, dont je remarque au passage qu'il s'agit d'une nouvelle subvention et qu'elle est d'un montant conséquent, va en effet permettre la mise en place de sa programmation art et essai 2003.
Et nous souhaitons que de nouvelles subventions puissent exister dans l'avenir et que le cinéma d'art et essai puisse bénéficier d'aides de la Ville.
Il est important de soutenir les salles de cinéma art et essai de ce type parce qu'il y en a trop peu à Paris.
Les Parisiens et non Parisiens qui fréquentent cette salle pourront bénéficier cette année d'une vaste programmation de courts métrages et de longs métrages originaux et de rétrospectives des grands festivals de courts métrages.
Cette salle est également un lieu de découverte et d'initiation au cinéma pour les enfants puisqu'elle reçoit des écoles, organise de nombreux rendez-vous jeune public, exemple les rendez vous de "Lobster".
Il serait peut-être important de proposer dans le futur des rencontres cinéma communes aux jeunes et aux moins jeunes.
Surtout je voudrais dire que cette salle de cinéma art et essai est un lieu d'expression privilégiée pour les réalisateurs qui n'entrent pas tous dans les critères de diffusion des grandes salles parisiennes et leur permet, ainsi qu'aux autres intermittents du spectacle dont le statut est cycliquement remis en cause, de vivre, voir de survivre de leur art.
Il n'est en effet pas facile pour un artiste d'être original, inventif et aventurier dans l'univers cinématographique actuel souvent aseptisé et commercial.
Je citerai GODARD : "c'est la marge qui crée la page". Je crois qu'elle est à propos.
Pour conclure, et je crois que c'est la mission de la Ville et de notre adjoint Christophe GIRARD : éviter la fuite des créateurs hors de Paris est un enjeu majeur pour poursuivre une politique de développement culturel digne de ce nom et qui soit à la hauteur de notre Ville.
M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Merci.
La parole est à Christophe GIRARD.
M. Christophe GIRARD, adjoint, au nom de la 9e Commission. - Maintenir la vie et l'existence d'un cinéma de quartier est l'une des priorités de la municipalité parisienne. C'est pourquoi la Mairie de Paris reste très attachée au maintien de l'activité cinématographique du cinéma "Cinéalternative", lieu emblématique du 11e arrondissement.
En effet, la Ville de Paris est soucieuse de préserver le parc des salles parisiennes et notamment celles du quartier République, où les habitants se retrouvent confrontés à un problème d'accès aux salles de proximité.
Compte tenu de la baisse de fréquentation du public de 50 % en 2002 par rapport à l'année 2001 (près de 51.000 spectateurs en 2001, contre 25.000 en 2002), et au regard d'une programmation difficile d'un point de vue économique puisqu'elle est exclusivement consacrée au court métrage, la Mairie de Paris, afin de maintenir l'activité cinématographique dans ce quartier, a décidé d'aider cette salle et de lui octroyer deux subventions en 2003 (équipement et fonctionnement) pour un montant total de 100.000 euros.
M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération SG 42.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (2003, SG 42).