Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

74 - QOC 2003-453 Question de Mme Claude-Annick TISSOT et des membres du groupe U.M.P. à M. le Maire de Paris relative à l'exposition des œuvres du personnel de la Ville de Paris pour 2003

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2003


M. David ASSOULINE, adjoint, président. - Nous continuons avec une question de Mme Claude-Annick TISSOT à M. le Maire de Paris relative à l'exposition des ?uvres du personnel de la Ville de Paris pour 2003.
Vous avez la parole, Madame TISSOT.
Mme Claude-Annick TISSOT. - Monsieur le Maire, en 1999 l'ancien Maire de Paris organisait la première exposition des ?uvres des personnels de la Ville.
L'objectif de cette manifestation était triple :
- d'abord, de mettre à l'honneur les personnels de la Ville. C'est la raison pour laquelle nous avions choisi la salle des Prévôts et l'ouverture des grandes portes de la Mairie qui traditionnellement sont ouvertes à l'occasion des visites des chefs d'Etat.
- le deuxième objectif était d'initier une meilleure communication interne entre services mais également au sein même des services de la Ville.
- et le troisième objectif était tout simplement de faire connaître l'administration parisienne aux Parisiens et ceci sous un angle autre qu'administratif.
Cette exposition a remporté un immense succès dès la première année, avec 10.000 visiteurs et, l'année dernière, ce sont 30.000 personnes qui ont visité cette exposition.
Ma question est donc toute simple : le Maire de Paris a-t-il l'intention de maintenir cette manifestation pour l'année 2003 ? Et dans l'affirmative, quel budget spécifique a été envisagé pour sa réalisation ?
M. David ASSOULINE, adjoint, président. - Merci, Madame.
M. DAGNAUD a la parole pour répondre.
M. François DAGNAUD, adjoint. - Vous l'avez justement rappelé, chère collègue, le Salon des artistes permet chaque année à un nombre de plus en plus important de personnels de faire connaître et de faire apprécier leur sens artistique et leur goût pour la création.
La fréquentation de cette manifestation suit en effet une courbe ascendante puisqu'elle est passée de 18.000 en 2001 à 27.000 visiteurs en 2002.
Bénéficiant du soutien unanime de l'Exécutif municipal, de l'engagement fort de nombreuses directions pour sa préparation et sa mise en oeuvre, ouverte aux Parisiens, ayant déjà servi de modèle à de nombreuses autres municipalités françaises et européennes, cette exposition sera bien entendu programmée à l'automne 2003.
Une information doit d'ailleurs paraître de façon imminente dans les prochains bulletins de salaire qui seront adressés aux agents de même que dans le nouveau journal "Mission capitale" et par voie d'affichage.
A mes yeux, cette manifestation fait partie intégrante de la politique sociale de la Ville. En effet, ce Salon permet à la fois, vous l'avez très bien rappelé d'ailleurs, la valorisation des qualités artistiques des agents de la Ville et, d'autre part, c'est une occasion de fédérer les agents autour d'un projet commun sans distinction ni de leurs métiers ni de leurs grades.
Son financement, comme les années précédentes, sera assuré par chaque Direction participante sur son budget propre.
Je tiens donc à vous rassurer totalement sur le bon déroulement en 2003 de cette manifestation, à laquelle je vous sais, chère collègue, très attachée.
M. David ASSOULINE, adjoint, président. - Merci, Monsieur DAGNAUD.
Madame TISSOT ?
Mme Claude-Annick TISSOT. - Je pense être rassurée par la réponse que vient de me faire M. DAGNAUD et, avec moi, tous ceux qui, chaque année, contribuent au succès de cette manifestation.
M. David ASSOULINE, adjoint, président. - Merci.