Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

96 - QOC 2003-476 Question de Mme Laurence DOUVIN et des membres du groupe U.M.P. à M. le Maire de Paris relative au développement du site Intranet de la Ville de Paris

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2003


Libellé de la question :
"Depuis quelque temps, la messagerie électronique de Mme Laurence DOUVIN est encombrée de messages émanant des syndicats du personnel de la Ville de Paris.
Cet état de fait témoigne d'une mauvaise utilisation des possibilités technologiques de la Ville de Paris par rapport à ses méthodes de communication interne et à son site.
En effet, le développement de ce site, qui est indispensable, devrait ouvrir aux formations syndicales un espace public virtuel où elles pourraient faire figurer leurs messages. Chacun pourrait alors y trouver facilement l'information dont il aurait besoin.
Cet aménagement préserverait l'espace de la messagerie des élus et la réserverait, pour les messages émanant de la Ville de Paris, à une information de nature municipale.
Le développement et le perfectionnement du site en ce sens amèneraient très vraisemblablement à revoir la charte de la Ville de Paris pour tenir compte de ces modifications.
Mme Laurence DOUVIN et les membres du groupe U.M.P. aimeraient connaître les intentions de M. le Maire de Paris à ce sujet."
Réponse (M. François DAGNAUD, adjoint) :
"Dans un souci de dialogue social, les organisations syndicales de la Ville peuvent effectivement utiliser la messagerie interne de la Ville. Face à la multiplication des messages, syndicaux, personnels voire politiques, se pose bien évidemment, comme vous le soulignez, la question de la bonne utilisation de cet outil.
C'est pourquoi une réflexion, associant les organisations syndicales, est actuellement en cours, sous le pilotage direct du Secrétaire général.
Son objectif est d'étudier l'accès aux nouvelles technologies de l'information et de la communication pour l'ensemble des acteurs de la vie municipale. Cette réflexion est engagée aussi bien pour la messagerie, le site Internet de la Ville que pour le réseau Intranet dont l'organisation générale vient d'être revue.
Elle doit naturellement s'accompagner d'une réflexion approfondie sur les règles à adopter en matière de diffusion et de nature d'information.
C'est la tâche à laquelle se sont attelés les services de la Ville sous le pilotage du Secrétaire général.
Dans l'immédiat, il vous est toujours possible, et de manière très simple, d'identifier votre adresse comme devant être exclue des listes de réception des messages provenant d'un certain nombre d'émetteurs."