Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

69 - QOC 2003-448 Question de M. Christian LE ROUX et des membres du groupe U.M.P. à M. le Préfet de police relative à la présence croissante de vendeurs à la sauvette dans le secteur de la Tour-Eiffel (7e)

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2003


Libellé de la question :
"M. Christian LE ROUX et les membres du groupe U.M.P. souhaitent appeler l'attention de M. le Préfet de police sur la présence de plus en plus fréquente de vendeurs à la sauvette dans le quartier de la Tour-Eiffel surtout à l'approche de l'été où les touristes affluent en très grand nombre.
Cette situation, qui malheureusement tend à perdurer depuis plusieurs mois, cause un préjudice très important aux commerçants de ce quartier, et s'effectue sans que les règles alimentaires d'hygiène et de santé publique ne soient pleinement respectées.
Malgré les interventions des forces de police, ces vendeurs à la sauvette ne font qu'augmenter de jours en jours.
M. Christian LE ROUX et les membres du groupe U.M.P. souhaiteraient vivement que les services de la Préfecture de police puissent trouver une solution à cette situation, aussi bien sous la Tour Eiffel, sur le pont d'Iéna ou sur le quai Branly."
Réponse (M. LE PRÉFET DE POLICE) :
"Les sites touristiques de la Capitale et tout particulièrement celui de la Tour-Eiffel bénéficient d'une surveillance particulièrement renforcée des services de police qui demeurent fortement mobilisés face aux pratiques de ventes à la sauvette.
Conscients de la recrudescence de ce phénomène dès l'arrivée des beaux jours, les effectifs de la Direction de la Police urbaine de proximité ont intensifié leur action et réalisent depuis le 15 mai dernier, des opérations hebdomadaires ciblées, conjointes entre les 7e et 16e arrondissements.
Ces opérations ont conduit à l'interpellation en flagrant délit de 36 individus.
Parallèlement à cette action, les effectifs de l'arrondissement maintiennent une présence dissuasive sur les lieux, de 7 heures 30 à 23 heures 30, grâce notamment, aux interventions des équipes vététistes.
De même, des patrouilles sont exercées en permanence, 24 heures sur 24, par les unités de police affectées à la vigie Tour-Eiffel.
Enfin, la Brigade anti-criminalité de l'arrondissement mène également sur ce site, une action répressive soutenue qui a permis d'établir pour le seul mois de mai, 145 procédures pour vente à la sauvette.
J'ajoute que cinq ressortissants étrangers en situation irrégulière sur le territoire français, interpellés durant le mois de mai 2003, dans ce secteur, ont fait l'objet d'un arrêté de reconduite à la frontière, puis ont été placés en rétention administrative.
Je puis vous assurer de la mobilisation et de la détermination de l'ensemble de ces effectifs pour lutter contre ces pratiques."