Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2007
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe communiste concernant la Monnaie de Paris.

Débat/ Conseil municipal/ Mars 2007


 

M. Yves CONTASSOT, adjoint, président. - Nous passons à l?examen du v?u référencé n° 80 dans le fascicule, déposé par le groupe communiste, relatif à la Monnaie de Paris.

Vous avez la parole, Monsieur VUILLERMOZ.

M. Jean VUILLERMOZ. - Oui, très rapidement.

L?avenir de la Monnaie de Paris, entreprise nationale, qui compte 712 salariés dont 516 ouvriers d?Etat, suscite quelques inquiétudes au sein du personnel et aussi, je dois le dire, parmi les Parisiens.

Le Gouvernement souhaite céder à l?Institut de France, d?ici à 2010, la parcelle dite de ?l?an IV?, actuellement comprise dans le périmètre des activités de l?administration des Monnaies et médailles qui est au 11 quai de Conti.

C?est sur ce terrain qu?a été bâti le grand hall de frappe sous verrière, inauguré en 1896 par le président Félix Faure. On voit comment il a fini.

Alors, céder cet espace et ces locaux porterait gravement atteinte aux activités parisiennes regroupant les métiers d?art des Monnaies et médailles et menacerait plus de 300 emplois d?ouvriers, d?employés ou de techniciens très qualifiés.

En effet, il est évident que la cession de la parcelle de l?an IV et des activités qui y sont assurées conduira, à plus ou moins long terme, à une délocalisation des derniers ateliers d?art encore en activité au coeur de Paris, notamment après le départ de l?Imprimerie nationale.

Par conséquent, nous faisons une proposition de v?u : que le Conseil de Paris se prononce en faveur du maintien, au coeur de la Capitale, du périmètre actuel de la Monnaie de Paris, de l?ensemble de ses activités manufacturières, artistiques et patrimoniales, ainsi que de tous ses emplois, et interpelle le Gouvernement en ce sens.

Merci.

M. Yves CONTASSOT, adjoint, président. - Je donne la parole à M. SAUTTER pour répondre.

M. Christian SAUTTER, adjoint. - Monsieur le Maire, il n?y a pas de v?u n° 80 bis parce que nous sommes d?accord et sur le fond et sur la forme.

Il existe un pôle d?excellence pour les métiers d?art au coeur de Paris, dans un quartier à vocation culturelle, quai de Conti. Nous sommes d?accord avec l?idée que ces activités doivent rester dans Paris.

M. Yves CONTASSOT, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, la proposition voeu déposée par le groupe communiste.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2007, V. 123).