Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2007
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2007, DAC 161 - Autorisation à M. le Maire de Paris de signer une convention avec le Centre national des arts plastiques, dans le cadre de l’accompagnement artistique du tramway, précisant les modalités de collaboration entre le CNAP et la Ville de Paris, portant sur l’oeuvre originale de l’artiste Bertrand Lavier et de percevoir la participation financière qui s’y attache.

Débat/ Conseil municipal/ Mars 2007


 

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Nous passons à l?examen du projet de délibération DAC 161 relatif à la signature d?une convention avec le Centre national des arts plastiques, dans le cadre de l?accompagnement artistique du tramway, précisant les modalités de collaboration entre le CNAP et la Ville de Paris, portant sur l?oeuvre originale de l?artiste Bertrand Lavier et de percevoir la participation financière qui s?y attache.

La parole est à Mme Hélène MACÉ de LÉPINAY.

Mme Hélène MACÉ de LÉPINAY. - Merci, Monsieur le Maire.

Je veux saluer la participation de l?Etat à l?installation d??uvres d?art sur le parcours du tramway.

L?année dernière, l?Etat a versé 250.000 euros pour l??uvre de Claude LÉVÊQUE. Cette année, il participe pour 100.000 euros au financement de l??uvre de Bertrand LAVIER.

Je m?en félicite, mais je veux seulement faire remarquer qu?au lieu des 10 ?uvres prévues sur le trajet du T.M.S., nous n?en avons que 8. Je dis bien 8 et non 9, mes chers collègues, contrairement à ce qu?ont complaisamment dit les journalistes à longueur de pages et de chroniques.

J?ai bien compris que des difficultés techniques avaient jusqu?à maintenant empêché Peter KÖGLER d?installer son ?uvre sur le pont S.N.C.F. de la porte de Vanves.

Je voulais seulement souligner le talent de la D.G.I.C. et la force de persuasion des services de communication de la Ville puisque tous les journalistes ont vu une ?uvre, à la limite du 14e et du 15e arrondissements, qui n?existe pas.

Je veux remercier l?Etat pour son apport significatif dans ce projet artistique qui accompagne le tramway.

Merci.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci, Madame MACÉ de LÉPINAY. Il existe l?art virtuel.

M. GIRARD vous répond.

M. Christophe GIRARD, adjoint, au nom de la 9e Commission. - Je tiens à rassurer Mme MACÉ de LÉPINAY : aucune racaille ni de nettoyage au karcher n?a fait disparaître cette ?uvre. Vous connaissez exactement ce qui s?est passé. Je vais vous répondre.

L??uvre de Peter KOGLER, intitulée ?Pont?, est constituée de panneaux lumineux installés sur une structure métallique fixée sur le linteau du pont de Vanves sur toute sa longueur.

Mme Hélène MACÉ de LÉPINAY. - On a vu cela !

M. Christophe GIRARD, adjoint, rapporteur. L?installation de cette ?uvre qui surplombera - et non pas plombera - la chaussée et la plateforme du tramway T3 à proximité de la ligne aérienne de contact, est particulièrement complexe et nécessite des autorisations spécifiques en matière de sécurité.

En relation avec les services de l?Etat et conformément à la réglementation en vigueur applicable aux systèmes de transports guidés, il a donc été décidé d?établir un dossier préliminaire de sécurité, puis un dossier de sécurité, et de faire évaluer les justifications par un expert ou organisme qualifié et agréé, dit expert du deuxième regard.

On pourrait le mettre chez Magnum !

Le dossier technique a fait l?objet d?une transmission officielle au S.T.I.F. Le producteur a pu évaluer les délais nécessaires à l?installation à 10 semaines, à compter de l?avis favorable des services de l?Etat.

Nous attendons donc la réponse des services de l?Etat, afin de pouvoir faire procéder à l?installation de l??uvre dans les meilleurs délais.

Si Mme MACÉ de LÉPINAY peut avoir de l?influence auprès des services de l?Etat jusqu?au 6 mai prochain, j?apprécierais beaucoup qu?elle puisse faire activer la réponse d?ici cette date.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci, Monsieur GIRARD.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DAC 161.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2007, DAC 161).