Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2007
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2007, Voeu déposé par Mme Brigitte KUSTER et les membres du groupe U.M.P. relatif à la restauration et la repose de la statue de l’Archange Saint-Michel.

Débat/ Conseil municipal/ Mars 2007


 

M. Yves CONTASSOT, adjoint, président. - Nous passons à l?examen du v?u référencé n° 67 dans le fascicule, déposé par le groupe U.M.P., relatif à la restauration et à la repose de la statue de l?Archange Saint-Michel.

Madame KUSTER, vous avez la parole.

Mme Brigitte KUSTER. - Merci, Monsieur le Maire.

C?est un v?u sur l?Archange Saint-Michel qui a été déjà maintes fois évoqué dans cet hémicycle et qui a fait l?objet de plusieurs demandes et de délibérations avec des subventions à la clé.

J?interviens ici non seulement en tant qu?élue du 17e arrondissement, mais aussi en tant que déléguée du conseil de quartier La Fourche-Guy Môquet sur lequel se trouve l?église Saint-Michel.

A la suite de la demande des habitants du quartier et, d?ailleurs, de l?arrondissement dans son ensemble, nous aimerions savoir s?il est possible que cet archange soit reposé le 29 septembre, jour de la Saint-Michel, alors que pour l?instant sa repose est prévue en octobre prochain, afin de pouvoir participer à la fête à cette occasion. Ce serait un beau symbole. L?objet de ce v?u est que cet archange puisse être reposé le 29 septembre.

Je vous remercie.

M. Yves CONTASSOT, adjoint, président. - Madame GUILMART, vous avez la parole.

Mme Moïra GUILMART, adjointe. - La vie est belle, un archange est annoncé.

En effet, il faut se réjouir de la réalisation dans les tous prochains mois de cette opération certes très emblématique pour ce quartier du 17e arrondissement.

Je soulignais à cette occasion la qualité du partenariat noué avec la Fondation du Patrimoine sur ce projet. Vous le savez, la Ville de Paris développe, avec la Fondation du Patrimoine, depuis un peu plus de deux ans, une collaboration fructueuse sur quelques sujets choisis en commun dont l?Archange Saint-Michel, les guirlandes du péristyle du Petit Palais et quelques autres.

La Fondation du Patrimoine a lancé une souscription qui a permis de collecter, fin décembre, près de 22.000 euros. La Fondation du Patrimoine vient aujourd?hui d?abonder ce montant d?une subvention complémentaire de 10.000 euros.

La Ville avait inscrit, dès le B.P. 2005, une autorisation de programme de 150.000 euros pour la restauration et la repose de l?archange, demande fortement initiée par notre collègue, la députée Annick LEPETIT.

Mme Brigitte KUSTER. - Non.

Mme Moïra GUILMART, adjointe. - Les sommes collectées par la Fondation du Patrimoine et cette subvention viennent ainsi en déduction de l?effort de la Ville, maître d?ouvrage de l?opération.

En ce qui concerne le calendrier prévisionnel?

Mme Brigitte KUSTER. - On ne peut pas laisser dire cela?

Mme Moïra GUILMART, adjointe. - Ne m?interrompez pas.

M. Yves CONTASSOT, adjoint, président. - Laissez terminer Mme GUILMART, Madame KUSTER, s?il vous plaît.

Mme GUILMART seule a la parole. Vous continuez, ne vous laissez pas impressionner.

Mme Moïra GUILMART, adjointe. - C?est inadmissible, mais c?est ainsi !

Le calendrier prévisionnel?

Cela vous intéresse, le calendrier, ou pas ?

Le calendrier prévisionnel de cette opération prévoit la repose de l?archange fin octobre 2007. Je vous rappelle, Madame KUSTER, que la demande de la paroisse était de pouvoir achever cette opération avant l?année 2008 qui marquera le 150e anniversaire de la paroisse. Nous ne sommes pas en retard sur le calendrier.

D?autre part, vous avez eu des considérants du v?u certes très intéressants, mais si la restauration a attendu tant d?années, à qui la faute ?

En effet, l?archange a été déposé en février 1990 et je crois qu?à ce moment-là? Oui, quand même ! A ce moment-là, l?adjointe à la Culture s?appelait Mme Françoise de PANAFIEU qui est maintenant maire du 17e arrondissement.

Mme Brigitte KUSTER. - Vous ne connaissez pas l?historique du dossier.

Mme Moïra GUILMART, adjointe. - Jusqu?en 1995, le dossier n?a pas avancé.

Vous pourriez être reconnaissante que nous nous en soyons occupé et que nous ayons trouvé les financements pour l?archange. J?ai des priorités à établir et 150.000 euros pour rétablir l?archange au sommet de son clocher, ce n?était pas rien. C?est pour cela que je remerciais la Fondation du Patrimoine de nous avoir aidés.

La restauration demande pas moins de huit corps de métier. On va y travailler tout l?été, de mai à octobre, sans interruption. Je ne prendrai aucun risque pour trois semaines de plus ou de moins, comparées aux dix-sept ans pendant lesquels l?archange était dans une boîte, oublié à Ivry.

On a un calendrier aussi resserré que possible, mais devant le caractère très peu archangélique de ce v?u, je m?y oppose.

M. Yves CONTASSOT, adjoint, président. - Merci.

Je mets donc aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe U.M.P., assortie d?un avis défavorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est repoussée.