Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2007
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Condoléances.

Débat/ Conseil municipal/ Mars 2007


 

M. LE MAIRE DE PARIS. - Mes chers collègues, le Conseil de Paris a appris avec émotion le décès, survenu le 23 février 2007, de M. Henri de Guichaoua, ancien Conseiller général de la Seine.

(Les conseillers se lèvent).

Son courage pendant la deuxième guerre mondiale avait valu à M. de Guichaoua d?être décoré de la médaille de la Bataille de Gembloux, 14-15 mai 1940, et de la médaille des Evadés.

Commissaire aux Comptes, élu de la banlieue, M. de Guichaoua siégea sur les bancs du groupe centriste au Conseil Général de la Seine, de mars 1959 à septembre 1967.

Il participa aux travaux de la 2e Commission et de la Commission de la Jeunesse et des Sports.

Par ailleurs, il représenta le Département de la Seine au sein de différents organismes, notamment la Commission de Surveillance de l?Institut départemental des Aveugles de Saint-Mandé et celle de l?école d?infirmières de l?hôpital psychiatrique de Maison-Blanche.

Au nom du Conseil de Paris, en mon nom personnel, je veux exprimer à son épouse, à son fils, à ses petits-enfants, ainsi qu?à l?ensemble de sa famille, les sincères condoléances de notre Assemblée.

(L?Assemblée, debout, observe une minute de silence).

Le Conseil de Paris a appris aussi le décès, survenu le 1er mars 2007, de Mme Catherine Lagatu, ancienne Sénatrice, ancienne Conseillère générale de la Seine et ancienne Conseillère municipale de Paris.

(Les conseillers se lèvent).

Professeur, membre du mouvement de résistance Libération-Nord en Bretagne, durant la guerre, elle adhère à la C.G.T. en 1945 et au parti communiste en 1946.

Deux ans plus tard, elle s?établit à Paris où elle devient membre du Comité départemental de la Seine et de l?Union des Femmes françaises dans le 10e arrondissement.

Proclamée Conseillère municipale du 7e secteur en 1954, après le décès d?Alban Satragne, elle est réélue en 1959 et siégera au Conseil jusqu?en 1965.

Mme Lagatu participa aux travaux de la 4e Commission de la Commission mixte du Travail et du Chômage, de la Commission de la Jeunesse et des Sports, ainsi que de la Commission d?Aide à l?Enfance.

Elle fut également Sénatrice de la Seine, de 1968 à 1977.

Mme Lagatu était chevalier dans l?ordre national de la Légion d?Honneur.

Au nom du Conseil de Paris, en mon nom personnel, je veux exprimer à sa fille, ainsi qu?à l?ensemble de sa famille, nos sincères condoléances.

(L?Assemblée, debout, observe une minute de silence).