Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 1998
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

83- VI - Questions du groupe communiste.

Débat/ Conseil municipal/ Juin 1998



QOC 98-186 Question de M. Pierre MANSAT, Mmes Gisèle MOREAU, Martine DURLACH, M. Henri MALBERG et des membres du groupe communiste à M. le Maire de Paris au sujet de la construction d'hôtels industriels à Paris.
M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Nous passons aux questions orales du groupe communiste, la première d'entre elles est ainsi libellée :
" Au cours des 2 séances budgétaires de 1997 et 1998, M. le Maire de Paris a annoncé la construction d'hôtels industriels à Paris : un hôtel industriel scientifique et technique dans le 13e arrondissement en 1997 et, en 1998, plusieurs hôtels industriels à vocation artisanale dans le faubourg Saint-Antoine (11e).
Sachant qu'aucun hôtel industriel n'a été construit à Paris depuis des années, M. Pierre MANSAT, Mmes Gisèle MOREAU, Martine DURLACH, M. Henri MALBERG et les membres du groupe communiste demandent à M. le Maire de Paris de leur indiquer les lieux et adresses précises retenues pour ces constructions, la nature exacte des travaux engagés, les superficies mises à disposition des entreprises.
Ils demandent également à M. le Maire de Paris de bien vouloir leur indiquer le chapitre budgétaire qui permettra de financer ces constructions. "
Je vous donne la réponse au lieu et place de M. Jean-Pierre PIERRE-BLOCH, adjoint.
Depuis 1978, la Ville de Paris conduit une politique volontariste de maintien des activités industrielles et artisanales dans la Capitale, en particulier dans le cadre des hôtels industriels.
Cette politique se poursuit. Trois projets d'hôtels industriels sont notamment à l'étude dont l'état d'avancement est le suivant :
- Hôtel industriel secteur Leibnitz-Vauvenargues (18e);
La D.U.P. du secteur Leibnitz-Vauvenargues prévoit la réalisation d'un hôtel industriel d'environ 4.000 mètres carrés sur un terrain situé 139-143 boulevard Ney, propriété de la Ville. Une étude de pré-commercialisation a été effectuée et a permis d'identifier une clientèle-cible (les filières graphiques et celle de la communication). Un dossier architectural et financier est en cours de finalisation par l'O.P.A.C. et doit être soumis à l'agrément de la Ville dans les prochaines semaines.
- Hôtel d'activités artisanales secteur Brûlon-Citeaux (12e).
Dans le cadre du plan d'action de redynamisation économique du Faubourg Saint-Antoine, il est prévu d'implanter un hôtel d'activités artisanales liées aux métiers de l'ameublement et aux métiers d'art. Cet équipement est inclus dans l'opération publique d'aménagement Brûlon-Citeaux qui comprend également un programme de logements L'hôtel artisanal, situé en coeur d'îlot, aurait une surface d'environ 3.000 mètres carrés et serait complété par des locaux artisanaux de 950 mètres carrés en rez-de-chaussée le long du passage Brûlon. Le projet d'aménagement doit faire l'objet d'une procédure de concertation dans les prochaines semaines. En parallèle, une étude de pré-commercialisation est en cours afin d'aboutir à l'élaboration d'un cahier des charges qui sera intégré au dossier d'appel d'offres qui sera soumis à des investisseurs.
- Hôtel industriel scientifique à " Paris-Rive gauche " (13e).
La libération récente de terrains dans le quartier Masséna permet d'envisager à brève échéance une première phase d'urbanisation de ce secteur. Il est prévu d'y implanter des équipements publics (écoles, jardins...), des programmes de logements, d'activités et de bureaux ainsi qu'un hôtel d'activités dédié aux entreprises innovantes et à haute valeur ajoutée..
La surface de planchers prévue de l'équipement est d'environ 6.000 mètres carrés. Des études sont actuellement menées pour mieux définir les fonctionalités du bâtiment et identifier les synergies pouvant être développées avec les autres infrastructures existantes ou en création en matière de haute technologie à Paris.