Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 1998
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

10- Présentation des projets d'urbanisme par M. le Maire de Paris.

Débat/ Conseil municipal/ Juin 1998



M. LE MAIRE DE PARIS. - Nous passons aux problèmes d'urbanisme.
Il y a aujourd'hui plusieurs projets particulièrement importants sur lesquels je voudrais appeler votre attention :
Le nouveau P.O.S. du Faubourg Saint-Antoine, le Plan de référence de Belleville et 3 nouvelles opérations programmées d'amélioration de l'habitat dans le Faubourg Saint-Antoine : Orillon, Oberkampf et Belleville.
Ces délibérations marquent à mes yeux une étape. Elles constituent l'une des premières applications directes du nouvel urbanisme que nous avons adopté en 1996. Les projets sont longs à mettre au point, ce nouvel urbanisme s'appuie sur une concertation active qui prend bien sûr du temps.
Je tiens à remercier mes adjoints, et notamment M. Michel BULTÉ, qui se sont dévoués pour la mise au point de ces projets. Je voudrais également remercier les élus des arrondissements concernés, les maires, enfin les associations pour leur participation aux travaux préparatoires ainsi que pour la très grande disponibilité dont elles ont su faire preuve.
Les opérations programmées d'amélioration de l'habitat qui vous sont présentées sont, dans la mesure du possible, ciblées et complexes. Elles tiennent compte au maximum des particularités sociales des quartiers. Ces opérations programmées deviennent ainsi des outils d'urbanisme à part entière. C'est ce que j'avais annoncé dans ma communication sur l'urbanisme en 1996.
Les plans dont vous aurez à débattre, le P.O.S. du Faubourg Saint-Antoine à caractère réglementaire, le plan de référence de Belleville à caractère opérationnel, poursuivent tous les deux un objectif principal : protéger et défendre le patrimoine des quartiers.
C'est évidemment ce que propose par excellence le plan de Belleville, mais également ce que poursuit le nouveau P.O.S. du faubourg Saint-Antoine où l'exercice était particulièrement difficile car ce quartier est en pleine expansion. Cet urbanisme protège ainsi les immeubles et les locaux des activités.
Des aides sont apportées aux copropriétés pour moderniser les immeubles ; des mécanismes viennent défendre les locataires. Dans le Faubourg Saint-Antoine, la Ville apportera une aide directe aux artisans qui en ont besoin pour restaurer leur atelier.
Au total, cet urbanisme n'enlève pas le patrimoine des quartiers, mais apporte à ses habitants et aux activités une nouvelle chance pour vivre et prospérer dans leur quartier. C'est à mes yeux sa raison d'être principale et son intérêt primordial.
Ce urbanisme ne vient pas gommer et remplacer les forces vives, le patrimoine des quartiers, il vient les consolider, les renforcer, leur donner de nouveaux atouts, et ces quartiers en ont souvent un besoin urgent. C'est le cas à Orillon, à Oberkampf, à Belleville, au Faubourg Saint-Antoine.
Je vous propose donc que nous en venions tout de suite à l'examen de ces dossiers qui sont importants pour l'avenir de Paris. Je vous remercie.