Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 1998
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

92- QOC 98-205 Question de M. Pierre CASTAGNOU et des membres du groupe socialiste et apparentés à M. le Maire de Paris concernant la démolition de bâtiments, 20-26, rue de Châtillon (14e).

Débat/ Conseil municipal/ Juin 1998



M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - La question suivante de M. Pierre CASTAGNOU à M. le Maire de Paris concerne la démolition de bâtiments, 20-26, rue de Châtillon (14e).
Elle est ainsi rédigée :
" En février 1997, le Conseil de Paris a voté la démolition d'un certain nombre de bâtiments situés 20-26, rue de Châtillon, en vue de la réalisation de la 2e phase du jardin public de 4.750 mètres carrés, 16-26, rue de Châtillon (14e).
Plus d'un an après, cette seconde phase n'a toujours pas vu le jour, la démolition n'ayant même pas débuté.
Alors que la réalisation de ce jardin est budgétée en 1998 pour un montant de 6 millions de francs, les associations de riverains, qui réclament depuis le début une concertation sur le programme envisagé par la Direction des Parcs, Jardins et Espaces verts, n'ont toujours pas été contactées.
Aussi, M. Pierre CASTAGNOU et les membres du groupe socialiste et apparentés demandent-ils à M. le Maire de Paris :
1°) de leur indiquer le calendrier précis de réalisation du jardin (début et fin de réalisation des travaux) ainsi que les modalités de concertation qu'il compte mettre en oeuvre avec les riverains et leurs associations ;
2°) de leur préciser le devenir de la maison située 20, rue de Châtillon, l'Architecte des Bâtiments de France étant favorable à sa conservation. Si elle était conservée, cette maison pourrait être affectée à des activités associatives, ce type de local étant de plus en plus rare dans le 14e arrondissement. "
Je vous donne la réponse au lieu et place de M. Michel BULTÉ, adjoint.
La parcelle située 20-22, rue de Châtillon à Paris 14e est comprise dans le périmètre réservé pour la création d'un espace vert dont le budget de réalisation a été évalué à 6.000.000 F, auxquels il convient d'ajouter 2.000.000 F afférents aux travaux de confortement à réaliser compte tenu de la présence d'anciennes galeries souterraines.
Les esquisses en cours d'achèvement, feront l'objet au cours du second semestre 1998 d'une procédure de consultation à laquelle seront associés les élus locaux.
Dans ces conditions, un projet définitif pourrait être soumis au Conseil de Paris à la fin de l'année 1998, ce qui devrait permettre le démarrage des travaux d'aménagement du jardin dès le printemps 1999, avec une date prévisionnelle d'achèvement dans le courant du premier semestre 2000.
Dans cette perspective, les services de la Direction du Logement et de l'Habitat procéderont prochainement à la démolition de l'ensemble des bâtiments de la parcelle. Je rappelle que notre assemblée s'est prononcée favorablement sur le dépôt des permis correspondants au cours de la séance du 3 mars 1997.
Je tiens à préciser que la démolition totale des bâtiments constitue une obligation prévue dans l'acte de cession du 28 décembre 1990, aux termes duquel l'immeuble situé 20-22, rue de Châtillon a été cédé à la Ville de Paris.
Leur conservation se traduirait donc par une réduction de l'emprise du jardin et serait contraire aux dispositions du Plan d'occupation des sols.